• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Théâtre

LGJ - Guy Bedos : Son tacle assassin à Nadine Morano !

LGJ - Guy Bedos : Son tacle assassin à Nadine Morano !
  • A-
  • A+
Partager Google+

Deux ans après avoir insulté de "conne" Nadine Morano, Guy Bedos a finalement été relaxé ce lundi par le tribunal correctionnel de Nancy. Mais invité du "Grand Journal" ce soir, l’humoriste a une nouvelle fois eu des mots assez durs envers la députée européenne des Républicains. Non Stop People vous en dit plus.

Quand Guy Bedos n’aime pas quelqu’un il le fait savoir sans prendre de pincette. Mais certains de ses propos lui valent de se retrouver devant la justice pour rendre des comptes. En effet, lundi dernier il comparaissait devant le tribunal correctionnel de Nancy pour "injures publiques envers un corps constitué, un fonctionnaire, une personne dépositaire de l’autorité publique ou un citoyen chargé d’un service public". Pour rappel, en octobre 2013, il avait traité Nadine Morano de "conne" lors d’un spectacle. "Nadine Morano a été élue ici, à Toul ? Vous l’avez échappé belle ! On m’avait promis qu’elle serait là… Quelle conne !", avait-il lancé à la foule.

Mais ce lundi, la justice a finalement décidé de relaxé le père de Nicolas Bedos. Le juge a déclaré que l’humoriste n’avait "pas dépassé ses outrances habituelles". Pour sa part, Nadine Morano a souhaité faire appel de cette décision comme elle l’a annoncé sur son compte Twitter.

"Pour moi, Nadine Morano est un être facultatif"

Et s’il peut se satisfaire du verdict, Guy Bedos n’avait pas hésité à continuer à s’en prendre à la députée des Républicains. Ainsi, fin août il lâchait sur les ondes d’Europe 1 : "Je ne demande pas pardon. J'ai vu deux juges d'instruction qui étaient d'accord avec moi (…) Je regrette jamais, je regrette parfois l’existence de ceux que j’ai attaqué. Je me demande pourquoi ils sont nés."

Puis, ce week-end dans l’émission de Laurent Ruquier "On n'est pas couché", il a de nouveaux insulté Nadine Morano. "Je ne dirai pas un mot, ni pour ni contre Nadine Morano. Elle est trop chère" a-t-il déclaré, faisant ainsi référence aux 15 000 euros de dommages et intérêts réclamés par la plaignante avant d’ajouter : "15 000 euros, quand même ! 15 000 euros ! Ça ne va pas, non ? Connasse".

Invité à réagir ce lundi soir sur sa relaxe, Guy Bedos a décidé d’en remettre une couche. "Pour moi, Nadine Morano est un être facultatif", a-t-il avoué avant de de se montrer agacé par les questions des chroniqueurs sur ce sujet : "Je veux parler de mon actualité véritable, Nadine Morano je m’en tape."

 

Réagissez à l'actu people 1
Par lavercq | le Mardi 15 Septembre - 09:57
Gros-Bedeau
Le tribunal correctionnel de Nancy a rendu son verdict et a décidé de relaxer Guy Bedos arguant que l’humoriste n’avait "pas dépassé ses outrances habituelles" en insultant ouvertement Nadine Morano en 2013. Est-ce à dire que si l'on dit beaucoup de saloperies sur tout le monde et notamment sur les juges de ce Tribunal fantoche on a sa bénédiction...? Curieuse façon de rendre la Justice ! Et, ce G. B. il ne se pose pas la question de son utilité sur terre ? Lui, qui n'existe que pour jeter sa bave puante sur autrui...
0
Fil d'infos
People Tweet
  • 12 déc Shakira @shakira
    Shak has been named as the most-streamed Latin female on @Spotify in 2017! Thanks for all the listening, guys! 🎧🏆 /… https://t.co/BIwDsySsX9
    Détails
  • 12 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Il y a un an Pierre Ménès subissait une double greffe du foie et du rein. Ce mardi 12 décembre, il a fêté cet anniv… https://t.co/RQdoBWjvDj
    Détails
  • 12 déc Justin Bieber @justinbieber
    https://t.co/lLVbmPe79l
    Détails