• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Théâtre

Muriel Robin en larmes, se confie sur son passé douloureux (vidéo)

Muriel Robin en larmes, se confie sur son passé douloureux (vidéo)
(c) Best Image
  • A-
  • A+
Partager Google+

L’humoriste était l’invitée de Michel Drucker ce dimanche dans le cadre de l’émission Vivement dimanche diffusée sur France 2. Muriel Robin est venue présenter sa prochaine pièce, Momo, qu’elle jouera aux côtés de François Berléand. L’occasion pour elle d’évoquer son passé de comédienne qui fut parfois douloureux. Non Stop People vous en dit plus.

La comédienne est une artiste à fleur de peau qui n’hésite pas à se confier sur ses peines autant que ses joies. Cet été, elle évoquait l’homosexualité, la dépression ou encore sa fausse- couche. "J'ai été enceinte une fois, j'ai fait une fausse couche. Aujourd'hui, j'y pense souvent, inévitablement. J'aurais un grand garçon ou une grande fille, ma vie aurait été complètement différente. En plus, je crois que je suis terriblement maternelle. La prochaine fois, je prendrai l'option "vie avec enfant", c'est sûr (…) Quand on n'a pas d'enfant, c'est difficile de ne se lever que pour soi tous les matins » déclarait celle qui a fait un brun- out récemment

"Il fallait la protéger des autres"

Muriel Robin, qui ne participera pas aux Visiteurs 3, était l’invitée exceptionnelle de Vivement dimanche. Pour l’occasion, ces proches sont venus témoigner sur le plateau de Michel Drucker dont son ami et ancien professeur d’art dramatique, Michel Bouquet. Le comédien a fait quelques confidences sur les débuts de l’humoriste. Des débuts qui ne se sont pas forcément bien passés. "Il n’y avait plus rien à apprendre, même à faire connaissance. Plus rien, qu’à la protéger des autres parce que ce talent était immense et immédiat et que la jalousie de ses camarades de classe était évidente et il fallait la protéger. C’est ce que je me suis appliqué à faire. C’est tout. Je n’ai fait que ça. Mais c’était important je crois" confie Michel Bouquet.  Par la suite, la comédienne, qui s’est exprimée récemment sur les migrants, lauréate du conservatoire, a voulu tout arrêter et c’est son professeur qui l’a convaincu ne l’inverse. "D’abord je vous tenais le bras je m’en souviens très bien, on marchait tous les deux comme je tenais le bras de mon papa d’ailleurs quand j’étais plus jeune, et j’ai dit à Michel que je voulais arrêter parce que c’était trop dur, je ne sais pas, pour des raisons, je ne pourrais pas mettre les mots aujourd’hui (....) Si je suis là c’est parce que Michel a trouvé que ce n’était pas une bonne idée on va dire" raconte la comédienne en larmes. "Je pensais que ce métier, je n’étais pas assez solide pour le faire. Ce n’est pas parce qu’on a l’air solide qu’on l’est. Moi-même je me suis trompée, mon physique m’a trompé. Moi la première je pensais que j’étais très solide, finalement avec les années passants je me suis rendu compte que moi aussi ça m’avait eu cette histoire" conclut Muriel Robin.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 22 mai Kim Kardashian West @KimKardashian
    💋 https://t.co/TF6rKYAJ19
    Détails
  • 22 mai Kim Kardashian West @KimKardashian
    💋 https://t.co/ooonOqBaHG
    Détails
  • 22 mai Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @KKWFRAGRANCE: TODAY @ 12PM PST ON https://t.co/tNsXwaWFaS https://t.co/L3jfdjkhJq
    Détails