Théâtre

Olivier de Kersauson : "Je suis un mercenaire, je fais quelque chose pour de l'argent"

Olivier de Kersauson : "Je suis un mercenaire, je fais quelque chose pour de l'argent"
  • A-
  • A+

Olivier de Kersauson, auteur à succès vient de sortir un ouvrage "On n'arrête pas le progrès", rendant honneur au travail de Jean Yanne. Dans une interview offerte à Ouest France, il est revenu sur sa condition de loup solitaire. Non Stop People vous en dit plus.

"Je ne suis pas une grande gueule". Le ton est donné pour l'interview d'Olivier de Kersauson. Pour parler de son nouveau livre, l'écrivain s’est beaucoup identifié à Jean Yanne, qui a inspiré son dernier ouvrage. Il a notamment déclaré sur lui : "Il jouait les grandes gueules car il avait compris  le monde dans lequel il vivait(...)Moi, je ne suis pas une grande gueule du tout." Mais outre ses déclarations sur son caractère, il a d'abord expliqué les raisons qui l’ont poussé à écrire ce livre : "Le rire de ce mec, c'est l'image merveilleuse qu'il m'a laissée. J'aime me replonger dans ce qu'il a pensé, dit ou écrit (…) Son travail est magnifique. Dans ce tome 2, on sent toute sa puissance intellectuelle." Le moins que l'on puisse dire, c'est que ses propos changent de ce que Olivier de Kersauson a déjà laissé paraître.

Mais cette admiration date de quelques temps désormais. L'auteur et son mentor ont appris à se connaître sur RTL, grâce à l'émission "Les Grosses Têtes", présentée par Laurent Ruquier : "Il aimait bien mon mode de vie et ma façon de penser. On se respectait. J'ai toujours été reconnaissant et flatté qu'il m'accepte aussi près dans les mondes qu'il était capable d'inventer pour ses amis." Mais désormais, l'auteur du livre "Le monde comme il me parle" travaille sur Europe 1 et semble plutôt bien le vivre.

"Je suis un mercenaire"

Olivier de Kersauson n'a jamais eu de scrupules à dire ce qu'il pense ou à agir comme il le voulait. Il le prouve encore dans cette interview, en parlant de son nouveau travail, avec le présentateur de "Touche pas à Mon poste" : "Je suis heureux à Europe 1, c'est une bonne boîte. Je suis heureux de bosser avec Cyril Hanouna. Je suis un vrai mercenaire".

Pour approfondir ses dires, l'écrivain explique sa vision de mercenaire et c'est avec une honnêteté déconcertante qu'il avoue : "C'est quelqu'un qui fait quelque chose pour de l'argent. Ce n'est pas honteux. Je ne suis pas gêné par rapport à l'argent. C'est la seule valeur reconnue par le monde dans lequel on vit aujourd'hui."

Alors que de nos jours, les artistes parlent de leur art comme un moyen de s'exprimer, Olivier de Kersauson, n’hésite pas à avouer sa principale motivation.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 08 déc Paris Hilton @ParisHilton

    ✨💖✨ https://t.co/n7JiuaGYf7

    Détails
  • 08 déc xoxo, Joanne @ladygaga

    RT @gagamonster96: Lady Gaga / Million Reasons iTunes: https://t.co/Hlv2jm4FAh Spotify: https://t.co/br0Vc5u8Hq VSFS: https://t.co/KS4fhSL6…

    Détails
  • 08 déc Shakira @shakira

    Descubran el nuevo perfil de Shak y su #ChantajeDanceOff ahora mismo en @musicallyapp. Pueden superar la versión de… https://t.co/sSlVoO8XVi

    Détails