• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Adil Rami violent avec Pamela Anderson ? Elle dévoile des preuves compromettantes

Adil Rami violent avec Pamela Anderson ? Elle dévoile des preuves compromettantes
  • A-
  • A+
Partager Google+

Après avoir accusé Adil Rami d’infidélité, Pamela Anderson révélait avoir été victime de violences physiques et psychologiques lors de sa relation avec le footballeur. Le mardi 2 juillet, la blonde incendiaire a dévoilé des preuves compromettantes pour le joueur sur son site. Non Stop People vous en dit plus.

La nouvelle avait eu l’effet d’un cataclysme sur la Toile et dans les médias. Le mardi 25 juin dernier, Pamela Anderson officialisait sa rupture avec Adil Rami. Sur Instagram, l’ex-participante de "Danse Avec Les Stars", accusait le footballeur de 33 ans de l’avoir trompé avec son ex, Sidonie Biémont. Mais pas que. Dans une lettre envoyée à Sidonie Biémont, révélée le 26 juin dernier sur son site Internet, la Canadienne affirmait aussi avoir été victime de violences conjugales au long de sa relation avec le joueur de l’OM. Coup dur pour ce dernier qui s’était pourtant engagé dans une campagne contre les violences domestiques. “L’été précédent (en 2018), il m’a chassé partout dans Los Angeles et Saint-Tropez - Cet été était le pire. Il m’a broyé les deux mains. J’ai dû aller à l’hôpital (6 mois plus tard) parce que j’en souffrais tellement. Je ne pouvais pas écrire ni ouvrir une bouteille d’eau”, racontait Pamela Anderson.

"Il a menacé de me casser les jambes"

Si Adil Rami s’était fermement défendu face aux accusations de son ex-compagne, la défense du footballeur est maintenant mise à mal. Sur son site, le mardi 2 juillet, Pamela Anderson a dévoilé des preuves compromettantes pour le joueur. Parmi ces preuves, un cliché d’une facture, une photo de la comédienne qui vient de fêter ses 52 ans sur un lit d’hôpital… et une vidéo dans laquelle Pamela Anderson se fait soigner la main droite. "Je leur ai dit que ça ressemblait à de l’arthrose (donc c’est ce qu’ils ont écrit [dans la facture] – (Je ne pouvais pas dire qu’il m’avait fait mal au médecin)", explique la naïade de "Alerte à Malibu". "Je ne pouvais ni écrire ni ouvrir une bouteille d’eau sans avoir mal. Il me blessait d’une manière que vous ne pouviez pas voir. M’attrapant violemment – m’intimidant […] me volant mes clefs dans la voiture en m’empêchant de bouger. Les mensonges n’étaient qu’une petite partie de ses tactiques de contrôle. Je n’avais pas ‘le droit’ d’être là où les hommes étaient […] Il a menacé de me casser les jambes la semaine dernière", poursuit-elle. Des menaces qu’Adil Rami n’aurait pas menées à exécution, car "il ne frappe pas les femmes"…

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 16 sep Kim Kardashian West @KimKardashian
    Epic happy birthday song by @robinthicke & @Sia #KUWTK
    Détails
  • 16 sep Kim Kardashian West @KimKardashian
    Kourt’s party was so much fun!!!
    Détails
  • 16 sep Kim Kardashian West @KimKardashian
    We try not to dwell https://t.co/EdNguAyDVM
    Détails