• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Agression sexuelle dans Koh-Lanta : que s’était-il passé ?

Agression sexuelle dans Koh-Lanta : que s’était-il passé ?
  • A-
  • A+
Partager Google+

Vendredi 15 mars, Denis Brogniart était de retour sur TF1 à l’occasion de la vingtième saison de "Koh-Lanta". Un come-back très attendu par les téléspectateurs depuis plus d’un an, suite à l’annulation inattendue de l’émission, en mai 2018. En raison, une affaire d’agression sexuelle, impliquant deux candidats de la dernière saison. Non Stop People vous en dit plus.

Denis Brogniart a fait un carton. Vendredi 15 mars, l’animateur faisait un come-back très remarqué sur TF1, à l’occasion du coup d’envoi de la vingtième saison de "Koh-Lanta". Un programme qui a captivé plus de 5 millions de téléspectateurs et qui avait été très attendu. Souvenez-vous, en mai dernier, le tournage de l’émission avait été abruptement interrompu puis annulé suite à une affaire d’agression sexuelle. Une candidate du nom de Candide Renard accusait alors un autre aventurier du nom d’Eddy Guyot d’avoir tenté d’abuser d’elle, après une quatrième journée de tournage. Elle aurait été victime d’un attouchement alors qu’elle dormait. Le vendredi 11 mai, la société Adventure Line Productions diffusait un communiqué officialisant l’annulation de la saison. Une décision qui lui avait coûté onze millions d’euros. Choqués par le scandale, une poignée d’anciens candidats avait réagi. L’enquête ouverte et attribuée au parquet de Nancy, Denis Brogniart avait même été reçu par les autorités, en juin 2018. L’accusé avait été placé en garde à vue dès son retour en France puis avait été relâché sans être mis en examen. Eddy Guyot, un forain originaire de la région de Nancy, avait nié les accusations de la fille d’Hervé Renard en bloc.

Un procès imminent après 10 mois d’enquête ?

Dans les colonnes de Closer, l’ex-participant donnait sa version des faits, quelques jours après l’éclatement de l’affaire. "Elle n’a pas mesuré l’ampleur de ses accusations. A mon avis, elle a dû se dire qu’on allait juste me sortir du jeu et qu’elle allait, elle, sauver sa place. Je pense qu’elle a fait ça par stratégie. Elle savait que sa place était en danger au prochain conseil […] Nous avions eu un léger accrochage après une épreuve pour une histoire de machette que je lui ai pris des mains de peur qu’elle se blesse. Elle l’a mal pris, mais deux heures après, elle m’a prise dans ses bras et s’est excusée […] Elle m’accuse de l’avoir embrassée. Elle dit qu’elle a senti ma barbe et que j’ai passé ma main sous son pull. Tout ça est faux […] J’ai demandé à mon tour la confrontation, mais elle a refusé", racontait Eddy Guyot. Selon lui, Candide Renard aurait changé de place dans la cabane où les candidats dormaient et se serait glissée entre un participant et lui-même. Eddy Guyot s’en prenait ensuite aux équipes de "Koh-Lanta". "Ils m’ont gâché la vie. Il y a des preuves à ma décharge et j’ai le sentiment qu’ils soutiennent davantage Candide. Mon image est salie par cette histoire", déplorait-il. Il n’avait reçu aucune nouvelle de la justice. Pour son avocat, Me Jérémie Assous, il s’agissait d’une preuve que les accusations de la victime présumée étaient sans fondement.

De son côté, Candide Renard peinait à sortir du silence. Si la plaignante avait refusé de se confier à l’AFP après la libération d’Eddy Guyot, Gilles Verdez révélait avoir pu lui parler via téléphone, en juin dernier. Selon le chroniqueur, l’accusatrice maintenant "radicalement et fermement sa version. Il y a bien eu, selon elle, agression sexuelle". Sur le plateau de "Touche Pas à Mon Poste", le journaliste confiait aussi que Candide Renard tenait à ce que "justice soit faite". Elle réfutait ensuite les déclarations d’Eddy Guyot, par l’intermédiaire de Gilles Verdez. "Au conseil qui allait avoir lieu, elle n’était absolument pas menacée. Tout ce qui a été dit à ce niveau-là est faux", racontait le chroniqueur. Lund 18 mars, Gilles Verdez annonçait ensuite que le procès était "imminent", après 10 mois d’enquête.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 20 juil Justin Bieber @justinbieber
    I want my friend out.. I appreciate you trying to help him. But while your at it @realDonaldTrump can you also let those kids out of cages?
    Détails
  • 20 juil Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @VogueRunway: Keeping up with the Wests: @KimKardashian, @Kanyewest (and their kids!) answer #73Questions. https://t.co/wJ51eF8zXY https…
    Détails
  • 20 juil Justin Bieber @justinbieber
    RT @realDonaldTrump: Just spoke to @KanyeWest about his friend A$AP Rocky’s incarceration. I will be calling the very talented Prime Minist…
    Détails