• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Amanda Lear : ses confidences surprenantes sur son ménage à trois avec Dali et Gala

Amanda Lear : ses confidences surprenantes sur son ménage à trois avec Dali et Gala
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Alors que le magazine Vanity Fair a décidé de rendre hommage à l’épouse et muse de Salvador Dali, Gala, Amanda Lear a accepté de se confier sur ses relations avec le célèbre couple. Non Stop People vous en dit plus.

Avant de s’être fait une place à la télévision française, Amanda Lear était connue pour être le modèle préféré du peintre Salvadore Dali. Dès sa rencontre avec le peintre en 1960, la jeune mannequin à l’époque est rapidement tombée sous le charme de cet homme de 60 ans, comme elle le confie au magazine Vanity Fair : "J’étais tombée sous le charme de ce type qui me récitait des vers de Garcia Lorca et me comparait à la Melencolia de Dürer. Un monsieur adorable en somme, qui vous annonçait qu’il était impuissant autour d’un thé dans sa suite du Meurice, avec, autour, la bande de chevelus de la comédie musicale Hair qu’il considérait comme des anges de la Renaissance"

Mais le plus dur pour Amanda Lear fut de faire la connaissance de Gala, l’épouse de Salvadore Dali, qui était réputée pour ne pas être une femme facile à vivre : "Et voilà que débarque une femme d’un certain âge, élégante et toute ratatinée. Elle toussait beaucoup, ne supportait pas la fumée, ouvrait grand les fenêtres et hurlait que tout le monde sentait mauvais".

"Elle est un peu devenue ma grand-mère"

Après cette rencontre commence alors un ménage à trois entre le peintre, son épouse et son modèle qui dura des années. Rapidement, Amanda Lear s’est pris d’affection pour l’épouse de Dali qui était souvent mise de côté : "Elle est un peu devenue ma grand-mère, s’inquiétant de mes chagrins d’amour, me payant à l’occasion un billet d’avion, me tirant les cartes, elle adorait le tarot. Un jour, Gala m’a confié qu’elle en avait un petit peu marre, au bout de cinquante ans de mariage, de se taper ce vieux monsieur qui ne savait rien faire. La pauvre, ce n’était pas toujours facile. A Hollywood, on la mettait en bout de table, alors que Dali faisait le mariole entre Marilyn Monroe et Frank Sinatra. Elle n’en pouvait plus de son rôle de gendarme manager infirmière".    

A la fin de sa vie en 1982, Gala décide qu’Amanda Lear doit rester auprès de Salvadore Dali : "Gala sentait que sa fin approchait. Elle m’a demandé de jurer sur la Vierge noire de Kazan que j’épouserais Dali quand elle disparaîtrait. J’ai refusé. J’avais une carrière à construire et une vie à mener". Après la mort de Gala, Amanda Lear a quitté définitivement l’univers du peintre Dali, qu'elle ne revit qu'une fois avant son décès. 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 12 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    https://t.co/tAotkgJzD2
    Détails
  • 11 déc Britney Spears @britneyspears
    Today is the last day to enter to win a trip for 2 to Las Vegas and join me for the final #PieceOfMe show! Don’t mi… https://t.co/lDIonrOsdT
    Détails
  • 11 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Je t aime mon @Ahmed_Sylla d amour!!! Jamais je te raccroche au nez!!❤️❤️❤️🤣🤣😍😍😍😍
    Détails