• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Amy Poehler : la drogue, son divorce, sa dépression, elle dit tout !

Amy Poehler : la drogue, son divorce, sa dépression, elle dit tout !
FAMEFLYNET / BESTIMAGE
  • A-
  • A+
Partager Google+

Actrice respectée à Hollywood, la très drôle Amy Poehler cache pourtant une part d’ombre. Dans son livre autobiographique, Yes Please, la star de Parks and Recreation raconte notamment qu’elle a testé de nombreuses drogues dans sa jeunesse, et revient également sur son divorce et la dépression qui l’a touchée après la naissance de son premier enfant.

Assez méconnue de ce côté-ci de l’Atlantique, Amy Poehler est pourtant une personnalité très respectée aux Etats-Unis. Actrice, productrice, humoriste, et également féministe, celle qui a commencé sa carrière au côté de Tina Fey dans le « Saturday Night Live », cartonne depuis bientôt sept ans sur NBC avec la série « Parks and Recreation ». Auréolée d’un Golden Globe cette année pour sa prestation de l’hilarante et survoltée Leslie Knope, la star de 43 ans s’apprête maintenant à squatter les librairies avec un premier livre autobiographique baptisé « Yes, Please ». Si le bouquin ne paraîtra pas avant le 28 octobre, plusieurs sites américains se sont d’ores et déjà procurés quelques passages croustillants. L’occasion de se rendre compte que derrière son sourire radieux, Amy Poehler cache quelques fêlures.

Un divorce douloureux

Mariée à l’acteur Will Arnett entre 2003 et 2009 avec qui elle a eu deux petits garçons, Amy Poehler a toujours été très discrète concernant leur divorce. Mais dans « Yes, Please », elle se confie avec une certaine pudeur. La star raconte à sa manière la douleur qu’elle a ressentie : « Imaginez mettre toutes les choses auxquelles vous tenez dans une couverture et lancer la couverture en l’air. Un divorce, c’est regarder la couverture s’effondrer en se demandant quels objets vont se briser quand elle touchera le sol ». Et d’ajouter : « Quand vous divorcez, vous vous sentez incroyablement seul. Pourtant, la société vous rappelle constamment que les divorces arrivent fréquemment et que c’est devenu quelque chose de très commun. C’est comme si vous n’aviez pas le droit de vous sentir spécial, et pourtant personne ne comprend la peine que vous ressentez ».

Si elle refuse d’évoquer les raisons de son divorce, Amy Poehler confie quand même : « Je suis fière de la façon dont Will et moi avons pris soin de nos enfants. Je suis heureuse qu’il soit leur père, et je ne pense pas qu’un mariage de dix ans représente un échec ».

Un baby blues pesant

Dans un autre chapitre, Amy Poehler raconte qu’elle a été touchée par un douloureux baby blues après la naissance de son premier enfant, Archie, en 2008. « Je n’ai jamais essayé les antidépresseurs mais j’aurais peut-être dû essayer après sa naissance. Mon baby blues était si profond que j’avais du mal à le gérer », écrit-elle. La star de Parks and Recreation se souvient également de la réaction de son médecin, qui lui a alors conseillé « d’enfiler une robe et de faire de s’inspirer de sa dépression pour monter un show à Broadway ».

Entre cocaïne et ecstasy

Bien évidemment, Amy Poehler est une humoriste avant tout, et «Yes, Please » regorge donc d’anecdotes hilarantes. Dans un chapitre intitulé « Obligatory Drug Stories », la blondinette raconte avec humour s’être essayé à la drogue dans sa jeunesse. « J’ai essayé la cocaïne, que j’ai instantanément adoré, avant de la détester complètement », raconte-t-elle avant d’expliquer avec ironie : « La cocaïne c’est génial si vous voulez traîner avec des gens que vous ne connaissez pas toute une soirée et jouer au ping-pong toute la nuit. Mais pour tout le reste, la cocaïne c’est horrible… Les lendemains de soirée sont terribles ».

Mais la célèbre poudre blanche n’est pas la seule drogue à avoir fait les yeux doux à l’actrice. Elle confie également qu’elle a tenté l’ecstasy : « Je me souviens d’une super soirée du Nouvel An avec des amis comédiens. Nous avons bu et danser toute la nuit et tout le monde s’aimait. Mais je me souviens aussi du lendemain quand je me disais que j’étais seule au monde et que tout ce que je voulais était me glisser sous ma moquette et vivre ici pour toujours ».

A 43 ans, Amy Poehler a mis ses folles années derrière elle, mais conclut quand même « fumer un joint de temps en temps ». Pour plus de détails croustillants, rendez-vous le 28 octobre.

Par Anais Orieul

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 déc Paris Hilton @ParisHilton
    https://t.co/shY5y9AxOt
    Détails
  • 18 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    RT @NBCTheVoice: These two are the CUTEST! 👯‍♀️ Who's rooting for #TeamMiley in the #VoiceFinale? https://t.co/khSZbfSeTK
    Détails
  • 18 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    i want some of my la fans to be there for a special @NBCTheVoice taping tomorrow & support @brookesimpson!! who wants to come?? ❤️❤️
    Détails