• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Anne Marivin : son compagnon a réuni le monde entier après l’attentat de Charlie Hebdo

Anne Marivin : son compagnon a réuni le monde entier après l’attentat de Charlie Hebdo
(c) maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce mardi 12 mars 2019, Marine Marivin revient sur France 3 dans la série policière "Sous la peau" où elle donne la réplique à Nicolas Gob. Elle y joue le rôle de Marion, une flic qui se bat contre deux tueurs en série. À l'occasion de son retour sur les écrans, Non Stop People s'est intéressé à sa vie privée, notamment à son compagnon, Joachim Roncin. Ce dernier a marqué les esprits en 2015 grâce à un slogan.

Les fans d'Anne Marivin ont rendez-vous ce mardi soir sur France 3 pour la découvrir dans la série "Sous la peau". Dans une interview exclusive accordée à nos confrères de Télé Star, l'actrice s'est confiée sur son rôle de flic prête à tout pour arrêter deux tueurs en série. Malade, son personnage décide de ne rien révéler sur son état de santé. A-t-elle compris cette décision ? "Totalement. En réalité, elle ne décide pas forcément de garder cette nouvelle pour elle, elle est surtout enfermée dans une incapacité à le verbaliser qui l'arrange. Je ne suis pas sûre qu'elle ait raison, mais elle fait comme elle peut. Ce qui m'intéresse, c'est surtout sa relation à ses proches, à la société : comment on perçoit une femme malade à un poste à responsabilités ?" a-t-elle confié. Dans cette mini-série, Anne Marivin donne la réplique à Nicolas Gob, un acteur de 36 ans vu dans "Un village français" ou encore "Chefs".

"Tout est allé très vite"

Côté vie privée, Anne Marivin file le parfait amour avec Joachim Roncin, un directeur artistique français de 43 ans. Ensemble, ils ont un fils prénommé Léonard et une fille, Andréa, née en octobre 2015. En janvier de la même année, son compagnon a marqué les esprits grâce à un slogan. En effet, c'est à lui que l'on doit le célèbre "Je suis Charlie", phrase apparue sur les réseaux sociaux après l'attentat perpétré dans les locaux de "Charlie Hebdo". En 2016, il revenait sur la création de ce slogan dans une interview accordée au Huffingtonpost.fr. "Je suis allé puiser dans les éléments en lien avec le sujet. Ici, des couvertures de 'Charlie Hebdo'. Leur logo. Je me suis posé deux secondes devant tout ça et j'ai essayé de comprendre ce que ça créait en moi. Ce qui est ressorti, c'est de la stupéfaction, une incrédulité. Difficile de savoir comment ça m'est venu. Tout s'est joué en une fraction de seconde. J'ai tweeté ce truc-là quelques minutes après l'annonce des attaques, autour de 12h50, alors forcément, tout est allé très vite", confiait-il.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 02 juin Non Stop People @NonStopPeople
    Mort de Gregory Tyree Boyce (Twilight) : les causes de son décès enfin dévoilées https://t.co/cXyRgoDFiT https://t.co/fmWanzTlWF
    Détails
  • 02 juin Non Stop People @NonStopPeople
    Les 12 coups de midi : comment Jean-Luc Reichmann vit le tournage des inédits https://t.co/20YtOqZLZe https://t.co/W6e8eZhkyf
    Détails
  • 02 juin Non Stop People @NonStopPeople
    Lea Michele accusée de racisme : d'anciens acteurs de Glee balancent https://t.co/J7L2spYfpi https://t.co/yxIyvbM5eY
    Détails