• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Anne-Sophie Lapix : Pourquoi Canal+ lui a fait un procès au début des années 2010

Anne-Sophie Lapix : Pourquoi Canal+ lui a fait un procès au début des années 2010
(c) maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Avant de devenir le visage du JT de 20 heures sur France 2, Anne-Sophie Lapix présentait le journal du midi sur Canal +. Une chaîne qu’elle avait quittée dès la rentrée 2013, non sans bruit puisque le groupe décidait de porter plainte contre l’animatrice. Non Stop People vous en dit plus.

Depuis la rentrée 2017, Anne-Sophie Lapix est aux commandes du JT de 20 heures sur France 2, suite au départ de David Pujadas de la chaîne. Reine du "Grand Echiquier" sur la même chaîne, l’animatrice avait connu un succès fulgurant lorsqu’elle était à la tête de "C à Vous", dès 2013. Elle prenait ainsi la relève d’Alessandra Sublet, qui avait choisi de se consacrer davantage à son rôle de mère, et signait un retour très remarqué au sein du groupe France Télévisions, avec lequel elle avait débuté sa carrière d’animatrice dès les années 1990. Malheureusement pour Anne-Sophie Lapix, ce comeback avait été éclaboussé par la colère du groupe Canal +, qu’elle avait quitté après cinq ans de bons et loyaux services. Le 29 août 2013 le directeur général adjoint  de Canal + Maxime Saada confirmait que la chaîne avait décidé de porter plainte contre la présentatrice.

Un procès gagné par Anne-Sophie Lapix

La raison de cette plainte ? La chaîne cryptée reprochait à Anne-Sophie Lapix d’avoir fait la promotion de "C à Vous" avec Alessandra Sublet dans le cadre d’une interview avec Télé 7 Jours… alors qu’elle était toujours sous contrat avec Canal +, toujours valable jusqu’à la fin du mois d’août. Résultat, le groupe réclamait 70 000 euros de dommages et intérêts à son ex-présentatrice, qu’il accusait de ne pas avoir respecté son contrat d’image et d’exclusivité. Une publication Twitter d’Anne-Sophie Lapix avait également été mise en cause. "J'estime avoir strictement respecté mon contrat, c'est à dire que je ne suis pas allée travailler sur une autre chaîne pendant l'été. Canal+ estime que donner une interview croisée avec Alessandra Sublet était une campagne de promotion pour France Télévisions. Pourtant, j'avais démissionné, je n'étais plus salariée de personne", se défendait la principale intéressée lors d’une interview accordée à Pure Médias, en début septembre 2013.

Quelques jours plus tard, Canal + perdait son procès contre Anne-Sophie Lapix et avait été condamnée à verser la somme de 5 000 euros à son ancienne présentatrice, en remboursement partiel des frais engagés. Le tribunal estimait que "l'interview litigieuse ne dénigrait pas Canal+, qu'elle était ‘mesurée et équilibrée’ et qu'il n'y avait dès lors pas lieu de retenir le préjudice moral argué par le plaignant. La chaîne réclamait 70 000 euros à son ancienne collaboratrice", d’après nos confrères du Point. Deux ans après l’affaire, le groupe proposait à Anne-Sophie Lapix d’animer "Le Grand Journal". La chaîne cherchait la relève d'Antoine de Caunes. Une proposition qu’elle avait, évidemment, fermement refusée, comme elle le révélait à nos confrères de France Info. "Ce serait tellement incohérent", disait celle qui était, à l’époque, à la tête de "C à Vous". Depuis, l'animatrice va de l'avant. 

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 16 juil P!nk @Pink
    Happy Full Moon 🌕
    Détails
  • 16 juil Non Stop People @NonStopPeople
    TPMP : Raymond sur le départ ? Le chroniqueur jette le doute https://t.co/nmHd6P8X27 https://t.co/WpO5RMD0RT
    Détails
  • 16 juil Non Stop People @NonStopPeople
    Camille Combal en deuil, son fidèle compagnon est décédé https://t.co/rH0n2MzAQc https://t.co/oMwzyYoACI
    Détails