• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Anny Duperey séparée de sa soeur à la mort brutale de ses parents, elle raconte (Exclu vidéo)

Anny Duperey séparée de sa soeur à la mort brutale de ses parents, elle raconte (Exclu vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce lundi 8 février, Evelyne Thomas reçoit Anny Duperey dans son émission diffusée sur Non Stop People. Dans un deuxième extrait inédit, la comédienne revient sur le traumatisme qu'elle a vécu à l'âge de 9 ans en découvrant ses deux parents morts dans la salle de bain. Une disparition qui a eu pour conséquence sa séparation d'avec sa petite sœur, alors âgée de cinq mois.

Evelyne Thomas reçoit Anny Duperey ce lundi 8 février dans son émission diffusée du lundi au jeudi sur Non Stop People. Dans un premier extrait, la comédienne de 73 ans donne son avis tranché sur le vacin contre la Covid-19, expliquant que "pour le moment", elle ne souhaite pas être vaccinée.

"Je pense qu'il est urgent d'attendre devant un produit complètement expérimental qui n'a jamais été utilisé jusqu'à présent, qu'on appelle faussement un vaccin puisque ça fait plutôt partie d'une thérapie génique, dont on ne sait absolument pas les effets à long terme", dit-elle. Et de poursuivre : "Il est urgent d'attendre (...) Il y a trop de questions sur ce vaccin, donc prudemment, je respecte les gestes barrières (...) pour les autres et pour moi, mais non, je vais attendre".

"C'est terrible quand les parents sont absents..."

Dans un second extrait, Anny Duperey revient sur ce "traumatisme assez important" qu'elle a vécu à l'âge de 9 ans. "Ma petite soeur n'avait que cinq mois quand, un dimanche matin, j'ai trouvé mes deux parents morts, dans la salle de bain, asphyxiés par le monoxyde de carbone. J'ai mis 35 ans a parlé de ce drame dans un livre qui s'appelle 'Le Voile Noire'", raconte-t-elle.

Après ce drame, l'actrice de 73 ans a été séparée de sa petite soeur. "C'est pour ça que je suis marraine de 'SOS Village d'Enfants', parce que je peux affirmer que quand les parents sont défaillants - par mort ou pour toutes autres raisons de misère ou maltraitance - le pire qui puisse arriver après c'est qu'on sépare les frères et soeurs. On a jamais vraiment résolu cette histoire avec ma soeur. C'est terrible quand les parents sont absents ou déficients d'abattre les murs de la maison de ses frères et soeurs qui peuvent faire une cohésion et avoir gardé l'histoire familiale ensemble", continue-t-elle. Comment a-t-elle réussi à s'en sortir ? "Il y a deux périodes. Il y a eu d'abord une période de sorte de déni comme ça du deuil, mais un petit peu dépressive jusqu'à l'âge de 13 ans (...) J'ai fait une espèce de simuli tentative de suicide en me foutant sous une bagnole qui n'a pas voulu de moi (...) Souvent, les enfants qui ont vécu un traumatisme comme ça (...) vérifient d'une certaine manière qu'ils ont le droit d'être sur terre", explique-t-elle.

Confidences exclusives. Ne pas reprendre sans citer "Evelyne Thomas" sur Non Stop People.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 16 avr Non Stop People @NonStopPeople
    Loana : Sylvie Ortega fait une mise au point sur la somme d'argent qu'elle lui devrait https://t.co/aB86Xu80Jq https://t.co/5odAZK4EJo
    Détails
  • 16 avr Non Stop People @NonStopPeople
    RT @morandini_live: À 10h35 en direct dans #morandinilive - Notre hommage aux 100.000 morts du COVID - Quel calendrier de réouverture en…
    Détails
  • 16 avr Kev Adams @kevadamsss
    RT @AngieXposed: This is awesome and 💯 true @mrdougellin @EntourageTVshow @victorypod @actionparkmedia 🎥🎬🎙via @derekjlawrence @EW https:/…
    Détails