• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Antoine De Caunes : "Canal, c’est mon ADN. Je n’envisage pas de faire de la télévision ailleurs"

Antoine De Caunes : "Canal, c’est mon ADN. Je n’envisage pas de faire de la télévision ailleurs"
  • A-
  • A+
Partager Google+

A la tête du "Grand Journal" depuis deux ans, Antoine de Caunes va animer comme chaque année son programme sur la Croisette à l’occasion du Festival de Cannes. Pour TéléObs, l’animateur s’est livré sans langue de bois et ne se voit pas ailleurs que sur Canal +.

Mercredi 13 mai s’ouvre à Cannes la 68ème édition du Festival du film et comme chaque année, Canal + et le "Grand Journal" se délocalise sur la Croisette. Un moment qu’Antoine De Caunes attend avec impatience comme il l’a déclaré dans une interview à TéléObs.

"A la fois excité et inquiet ! Excité de retrouver le barnum cannois, tous ces films, tous ces gens de cinéma que je connais pour les avoir côtoyés. Inquiet parce que ce n’est pas encore là que je vais retrouver le sommeil."

"J’ai hérité d’un format qui avait neuf ans d’existence, très difficile à faire évoluer"

A la tête du "Grand Journal" depuis deux ans, Antoine de Caunes avoue être un éternel insatisfait. "J’ai une nature très obsessionnelle et très insatisfaite, je ne sors jamais du plateau en étant content, ce qui est emmerdant. J’ai parfois le sentiment d’avoir été bousculé par le conducteur : trop de sujets, trop de magnétos à lancer. Dans ces moments-là, je me sens stressé, frustré. Mais il n’y a pas eu de cataclysme, et l’autocritique reste permanente."

Mais en revanche, il reconnait prendre du plaisir. "On est sur le bon chemin. J’ai envie d’une émission très éditorialisée, où l’on traite de l’actu du jour, de l’homme du jour. De mettre à l’honneur une histoire. Et de traiter autrement de la politique, c’est précisément ce qui m’a excité (…) J’ai hérité d’un format qui avait neuf ans d’existence, très difficile à faire évoluer."

Et ne comptait pas sur lui pour se soucier de l’audience. "Je regarde les courbes, bien sûr, mais je ne vis pas le nez dessus. Je ne viens pas du monde merveilleux du marketing."

"Le Grand Journal m’est presque arrivé par accident"

Puis Antoine de Caunes revient sur les critiques qui ont visé le "Grand Journa"l depuis son arrivée. "On s’est pris un bashing d’anthologie (…) On incarne une télé différente, on n’a pas le même cahier des charges, on est plus libres. On nous l’a fait payer très cher."

Et ces attaques viennent aussi du fait que sa place fait des envieux. "Oh ! oui, elle a même fait l’objet de féroces convoitises. Beaucoup de gens aimeraient bien avoir "le Grand Journal". Il y a le bashing extérieur, les batailles, les guéguerres, les coulisses... J’essaie de garder mes distances, "le Grand Journal" m’est presque arrivé par accident. Je n’ai jamais fait de plan de carrière de ma vie, je ne vais pas commencer à mon âge."

Enfin, Antoine de Caunes, qui a été notamment révélé dans "Nulles part ailleurs" ne quitterait la chaîne cryptée pour rien au monde. "Canal, c’est mon ADN. Je n’envisage pas de faire de la télévision ailleurs. Je peux revendiquer tout ce qui est à l’antenne. Il n’y a pas une émission embarrassante à mes yeux, pas un truc un peu gênant dans un coin de la grille."

 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    It’s that time! https://t.co/oTBxoxemAH
    Détails
  • 14 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Quel bonheur @Ahmed_Sylla en spectacle!!❤️❤️❤️❤️merci @C8TV
    Détails
  • 14 déc lafouine @lafouine78
    merci @HITRADIOMA pour ce bouquet de fleurs, Ça nous va droit au cœur 💪🏼 https://t.co/22bi6e2BUr
    Détails