TV

Antoine de Caunes taclé par Philippe Gildas : "Il est un peu perdu"

Antoine de Caunes taclé par Philippe Gildas : "Il est un peu perdu"
  • A-
  • A+

Philippe Gildas revient sur son émission culte dans le livre Nos années Nulle part ailleurs. Pour l'occasion, il s'est confié dans les colonnes de Ouest France. Invité à donner son avis sur son ancien collaborateur, Antoine de Caunes, aux commandes du Grand Journal, l'animateur explique qu'il n'est pas du tout fan et ne le trouve pas du tout dans son élément.

Alors que Canal + s’apprête à célébrer ses 30 ans en grande pompe, Philippe Gildas animateur phare de la chaîne à ses débuts sort un livre intitulé Nos années Nulle part ailleurs. Pendant 10 ans, de 1987 à 1997, l’émission devenue culte a été une véritable vitrine pour l’esprit Canal.

Pour l’occasion, celui qui se définit lui-même comme un « breton avec de grandes oreilles », s’est confié à nos confrères de Ouest France.

Une émission culte

« Il ne se passe pas deux jours sans que des gens de tous âges (…) me disent qu’ils regrettent Nulle part ailleurs. Je pense que nous avions inventé, involontairement et à force de beaucoup de travail, une télévision différente, que certains ont qualifié de vulgaire, mais dans laquelle la plupart des gens ont aimés ce côté "qui change les idées" » explique-t-il.

Ce succès impressionnant, Philippe Gildas pense que l’émission le doit aussi à l’absence de concurrence sur les autres chaînes durant ce créneau horaire. En effet, à l’époque, la case « access prime time » n’était pas exploitée. Lorsque les autres chaînes ont voulu riposter en proposant également des programmes à cette heure, « elles se sont cassés les dents malgré les talents de l’époque comme Drucker ou Ruquier » par manque de « rodage » selon l’animateur.

Antoine de Caunes manque de liberté

Nulle part ailleurs est une émission qui a marqué l’histoire de la télévision. Parmi les meilleurs moments diffusés régulièrement dans les bêtisiers, le duo formé par Antoine de Caunes et José Garcia tient une place capitale.

Nos confrères de Ouest France ont alors demandé à Philippe Gildas ce qu’il pense de son ancien collaborateur à présent à la tête du Grand Journal, et malheureusement pour Antoine de Caunes, il n’en est pas très fan.

« Le Grand Journal conçu par Michel Denisot intégrait ce que je n’avais pas mis dans Nulle part ailleurs, comme par exemple la politique. Michel Denisot était très efficace dans cette partie, et ce que je trouve dommage c’est qu’aujourd’hui Antoine de Caunes est un peu perdu dans ce format qui ne lui laisse pas la liberté dont il a absolument besoin. Il y a trois grandes séquences dans l’émission, avec le zapping, les guignols, la météo et cela laisse peu de place à quelqu’un d’aussi inventif qu’Antoine, que je plains certains jours de se retrouver dans cette situation-là ».

Il est vrai que depuis qu’il a succéder à Michel Denisot aux commandes du Grand Journal, Antoine de Caunes ne semble pas tout à fait à l’aise. Il voulait pourtant donner « un bon coup de pinceau » à l’émission lors de son arrivée.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 03 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna

    RT @kevboucher: Record pour "TPMP, ça continue" (la P3 de #TPMP) avec @Cyrilhanouna sur C8 : 1,74 million de fidèles et 7,2% de PDA.

    Détails
  • 03 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna

    Merci à vous les cheris d amour, meilleure semaine pour Tpmp depuis la rentrée! On se régale de ouf!! Je vous jure, j ai jamais autant kiffe

    Détails
  • 03 déc Britney Spears @britneyspears

    Thank you for the sweet birthday wishes! Had an amazing day. Love you all 💖💖💖 https://t.co/jzKBS3r1b7

    Détails