• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Astrid Veillon : "Ma mère m'appelait Julie, mon père m'appelait Astrid"

Astrid Veillon : "Ma mère m'appelait Julie, mon père m'appelait Astrid"
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Astrild Veillon était sur France Info mardi matin pour présenter "Changement de Cap" le téléfilm diffusé sur France 3 ce soir. Et la comédienne a fait des révélations surprenantes sur son enfance !

Astrid Veillon est à l’affiche de Changement de Cap, un téléfilm diffusé mardi soir sur France 3 avec Xavier Deluc. Connue du grand public depuis son rôle de commissaire dans la série policière de TF1 Quai N°1, elle était l'invitée de Jean-Marc Morandini sur France Info ce matin. Et la comédienne est revenue sur son enfance plutôt particulière : "Ma mère m'appelait Julie la semaine, mon père m'appelait Astrid le week-end" a-t-elle expliqué. Une expérience qui s’est avérée devenir un vrai "traumatisme" pour la comédienne qui affirme cependant avoir appris à en faire "une force" : "J’ai 15 ans de thérapie derrière moi. Automatiquement on a un problème identitaire, on ne sait plus si on est Astrid ou si on est Julie. En même temps c’est ce qui a créé ma vocation de comédienne puisqu’en fait j’ai toujours joué" raconte-t-elle.

"Les gens ont une certain tendance à s’épancher avec moi"

Des années en thérapie qui maintenant font qu’Astrid Veillon ne peut plus s’empêcher d’avoir un "côté psy" quand elle rencontre quelqu’un qui ne va pas bien : "Les gens ont une certain tendance à s’épancher avec moi" reconnaît la nièce du journaliste Patrick Chêne, "et comme je suis plutôt dans l’empathie et dans l’écoute j’arrive à leur faire du bien. Cela peut même être des gens que je ne connais pas qui me parlent de leur problème et j’arrive à les soulager. Je trouve ça plutôt cool !".

A l'affiche de Changement de Cap ce soir sur France 3, l'actrice a établi un paral­lèle entre l’in­trigue – un père souvent absent qui revient chez lui et peine à trou­ver sa place au sein de sa famille – et son histoire person­nelle puisqu'elle a connu la même chose avec son compagnon au moment de la naissance de son enfant. "L’his­toire de cet homme qui revient dans sa famille réson­nait, a-t-elle avoué. Moi j’ai mon compa­gnon qui est parti deux mois faire le chemin de Compos­telle après la nais­sance de notre fils". Une période difficile que la comédienne et son compagnon ont finalement réussi à surmonter.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Benjamin Castaldi positif au Covid-19, il donne de ses nouvelles https://t.co/c8hCb9nEPN https://t.co/Q2trhKrfeZ
    Détails
  • 15 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Robert de Niro blessé, l’acteur a été hospitalisé https://t.co/u3iGVqewLl https://t.co/ayJ6Y4e76a
    Détails
  • 15 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Moundir atteint de la Covid-19 : Il craque face à Nikos Aliagas https://t.co/Z48MVA6NDT https://t.co/StqgqibsG3
    Détails