TV

Audrey Pulvar - Bernard Tapie : le règlement de comptes continue

Audrey Pulvar - Bernard Tapie : le règlement de comptes continue
(c) BestImage
  • A-
  • A+

L’interview explosive de Bernard Tapie sur le plateau d’iTélé le 26 octobre dernier avait fait un véritable buzz. Depuis, l’homme d’affaires et la journaliste Audrey Pulvar se livrent à un règlement de comptes par médias interposés. Dans le magazine Gala, Audrey Pulvar se défend.

Le clash Bernard Tapie - Audrey Pulvar continue, encore et encore. Après le buzz provoqué par l’intervention de Bernard Tapie sur iTélé le 26 octobre dernier, l’homme d’affaires et la journaliste Audrey Pulvar règlent leurs comptes. Cette semaine dans le magazine Gala, Audrey Pulvar prend à nouveau la parole pour se défendre. Bernard Tapie avait explosé après une question de la journaliste sur l’arbitrage favorable dont il avait bénéficié dans l’affaire du Crédit Lyonnais. « Nous nous étions parlé à plusieurs reprises pour cette interview – plusieurs fois reportée – et chaque fois Bernard Tapie m’avait assurée que je pourrais poser toutes les questions que je voudrais. La veille de l'entretien, au téléphone, nous avions convenu que nous aborderions le thème de l’arbitrage, ainsi que de la décision du Conseil Constitutionnel de valider la durée de sa garde à vue en juin dernier – quatre jours, un délai exceptionnel – dans cette affaire », explique Audrey Pulvar.

« Bernard Tapie avait l’intention de dire tout le mal qu’il pensait du Conseil Constitutionnel »

Selon Audrey Pulvar, Bernard Tapie était parfaitement au courant des thèmes qui seraient abordés dans l’interview. « Il était furieux de cet arrêt et avait bien l’intention de dire haut et fort tout le mal qu’il en pensait et tout le mal qu’il pensait du Conseil Constitutionnel. Comment aurait-il pu être question de cette garde à vue sans que l’on aborde l’affaire en cours ? » Audrey Pulvar a également exprimé un regret : « Celui de ne pas avoir lancé l’extrait d’une émission à laquelle Bernard Tapie avait participé il y a un an, sur le plateau d’iTélé, et dans laquelle il s’en prenait avec une violence inouïe aux juges, parce que six de ses comptes bancaires avaient été bloqués. A ce moment-là, cela ne le gênait pas d’intervenir sur une affaire en cours ! »

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 08 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna

    Ca va mes chéris? J ai énvie de faire un ni oui ni oignon! Merci éncore pour hier! Bim!😂❤️

    Détails
  • 08 déc Paris Hilton @ParisHilton

    #StrikeAPose 💃🏼 https://t.co/XoIvQvMrlG

    Détails
  • 08 déc Paris Hilton @ParisHilton

    RT @Philotherianizm: ".@BBCNews @NetflixUK @AnimalWelfareP @ParisHilton @TonyRobbins PLS ACT NOW TO STOP DOG MEAT TRADE #STHKOREA. ITS DEPL…

    Détails