• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Audrey Pulvar : "On devient féministe parce qu’on le choisit" (Exclu Vidéo)

Audrey Pulvar : "On devient féministe parce qu’on le choisit" (Exclu Vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Invitée d’honneur de la première dictée d’écriture inclusive visant à féminiser le langage pour garantir plus d’égalité entre les hommes et les femmes, Audrey Pulvar est revenue sur les raisons de son engagement féministe, ce jeudi chez Fauve Paris. Non Stop People vous en dit plus.

L’engagement féministe d’Audrey Pulvar n’est plus à présenter. La journaliste est l’une des rares figures médiatiques à se dire publiquement féministe et à donner de son temps pour l’égalité des droits. Ce jeudi 19 janvier, elle a notamment participé à la première dictée d’écriture inclusive, organisée par l’association Mots-Clés. L’objectif est simple : participer à la féminisation des discours et de l’écriture pour faire évoluer les mentalités. "On ne fait pas de révolution sans changer le vocabulaire !" engage l’organisation. Par exemple, écrire (et dire) la Présidente, une cadre en entreprise, parler de "chacun et chacune" ou dire "celles et ceux" plutôt que de tout passer au générique masculin qui a tendance à "invisibiliser" les femmes, nous explique les organisateurs.

"Je suis tombé dans le féminisme quand j’étais petite"

Dans cet esprit, Audrey Pulvar a accepté d’être la lectrice de cette première dictée d’écriture inclusive, à Paris. Une évidence pour la journaliste pour qui l’égalité entre les hommes et les femmes a toujours été naturelle. "Je suis tombé dans le féminisme quand j’étais petite, explique-t-elle. Il n’y avait pas de différence entre les hommes et les femmes, tout était naturel". Le sexisme, Audrey Pulvar le découvre à son entrée dans le monde du travail, une vraie "prise de conscience" assure-t-elle. "C’est un combat quotidien (…) Ça a été un combat quand dans ma vie professionnelle j’ai été confrontée au sexisme, aux gestes déplacés, ça a été un ‘petit traumatisme", confie-t-elle.

"On devient féministe parce qu’on le choisit"

Pour Audrey Pulvar, modifier le langage permettra de faire évoluer les mentalités."Le langage est une arme", martèle la journaliste qui évoque "l’importance de ce qu’on laisse à nos enfants". "Quand des petits garçons et des petites filles, des jeunes garçons et de jeunes filles entendent la ministre, la présidente, la dirigeante d’entreprise, ils peuvent se projeter", continue Audrey Pulvar. Pour la journaliste, "on devient féministe parce qu’on le choisit".  

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 19 sep Kev Adams @kevadamsss
    Souvenir Souvenir 😊 https://t.co/15tpZObcqx
    Détails
  • 19 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Totalement nu, Camille Lacourt dévoile son nouveau tatouage ! https://t.co/cTyfSCnnok https://t.co/esqMU57vP9
    Détails
  • 19 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Regardez - @neymarjr et @LewisHamilton déchaînés en boite de nuit ! https://t.co/gv1kbjPv4a https://t.co/TQ8eg2eOXj
    Détails