• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Bernard de La Villardière : Gilles Verdez condamné pour diffamation

Bernard de La Villardière : Gilles Verdez condamné pour diffamation
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce lundi 19 avril, Cyril Hanouna a présenté un nouveau numéro de "Touche pas à mon poste". L'occasion pour l'animateur de revenir sur une affaire qui a fait grand bruit. Bernard de La Villardière a fait condamner Gilles Verdez pour diffamation. Le chroniqueur a donc donné sa version des faits.

Après un faux procès organisé sur le plateau de "Touche pas à mon poste", en 2019, pour juger la culpabilité de Gilles Verdez, le véritable verdict est tombé. C'est d'ailleurs Bernard de La Villardière qui a dévoilé cette information. Dans une interview accordée au Monde le 17 avril dernier, le journaliste a annoncé qu'il avait réussi à faire condamner Gilles Verdez pour diffamation à son égard. "Il m'a traité d'islamophobe chez Hanouna. (...) Il m'accuse de ne pas faire mon travail de journaliste. Au contraire, je pense être un des rares journalistes qui a le plus été au chevet des victimes musulmanes des guerres civiles, des trafics", a expliqué le visage de l'émission "Enquête Exclusive". Après cette révélation choc, Cyril Hanouna a tenu à laisser la parole à son chroniqueur sur le plateau de "Touche pas à mon poste", ce lundi 19 avril. Gilles Verdez a alors confirmé les propos de Bernard de La Villardière.

5000 euros d'amende

"Bernard de La Villardière m'avait attaqué à propos de l'ensemble des déclarations, des critiques surtout négatives que j'ai faites ici sur son émission Enquête Exclusive", a démarré le chroniqueur de Cyril Hanouna, avant de poursuivre : "La particularité, c'est qu'il n'a attaqué que moi ! Il a tout à fait le droit, mais traditionnellement, on peut attaquer l'émission avec son producteur, et la chaîne, le diffuseur. Il avait un dossier très épais et il a gagné sur l'islamophobie". Gilles Verdez a néanmoins tenu à apporter une précision : "Donc j'ai été condamné pour diffamation, mais il a perdu sur tout le reste, toutes les critiques sur l'émission parce que son but était dire : 'ces critiques sur l'émission créent un acharnement contre moi'. On peut continuer à dire ce qu'on pense de son émission".

Le geste de Cyril Hanouna

Le chroniqueur, qui n'a pas sa langue dans sa poche, a également dévoilé la somme qu'il était contraint de verser pour payer son amende. "Comme il n'a attaqué que moi, j'ai été le seul à être condamné. Avec les frais de justice, c'était autour de 5000 euros". Cependant, Cyril Hanouna a pris une grande décision que Gilles Verdez a tenu à saluer dans "Touche pas à mon poste". "Je m'apprêtais à faire un chèque", a-t-il commencé avant de poursuivre : "Je tiens à vous rendre hommage, il faut que les téléspectateurs le sachent ! Vous (faisant référence à l'animateur) et Lionel Stan (le directeur général d'H2O productions, ndlr), vous m'avez dit : ’Tu as été condamné en ton nom propre, mais c'était pendant l'émission donc tu ne paies rien et nous payons’". Un geste qui a énormément ému Gilles Verdez.

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 mai Non Stop People @NonStopPeople
    HPI : La série avec Audrey Fleurot renouvelée pour une deuxième saison https://t.co/CrlRZG91dE https://t.co/kEhifCFaf7
    Détails
  • 11 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Marion Cotillard en train d’allaiter son enfant sur Instagram, elle fait le buzz https://t.co/LJOvvYYozw https://t.co/4UwZgfB2Kh
    Détails
  • 11 mai Paris Hilton @ParisHilton
    Welcome to the Team! #Bitcoin https://t.co/VS2yuEQzZq
    Détails