TV

Bernard de la Villardière menacé de mort sur Twitter après la diffusion de Dossier Tabou

   / 6  
Bernard de la Villardière, journaliste vedette de M6
1
Bernard de la Villardière, journaliste vedette de M6
Bernard de la Villardière est aux commandes de
2
Bernard de la Villardière est aux commandes de "Dossier Tabou" et "Enquête Exclusive"
Bernard de la Villardière lors de PSG-OM en 2015
3
Bernard de la Villardière lors de PSG-OM en 2015
Bernard de la Villardière et sa femme
4
Bernard de la Villardière et sa femme
Bernard de la Villardière au Festival de Cannes 2012
5
Bernard de la Villardière au Festival de Cannes 2012
Bernard de la Villardière sur le plateau de C à vous
6
Bernard de la Villardière sur le plateau de C à vous
  • A-
  • A+

La diffusion de "Dossier Tabou" ce mercredi a fait beaucoup réagir. Aux commandes ce premier numéro, consacré à l’islam et son organisation en France, Bernard de la Villardière a été la cible de nombreuses critiques sur la Toile. Dans une interview à "Télé Loisirs", le journaliste vedette de M6 révèle même avoir été menacé de mort sur Twitter. Non Stop People vous donne quelques précisions.

Ce mercredi, Bernard de la Villardière était aux commandes de "Dossier Tabou" sur M6. Pour le premier numéro, le journaliste s’en penché sur la question de l’islam en France et son organisation. Forcément, en raison du contexte actuel dans l’Hexagone, le reportage a fait beaucoup réagir et réunit 2,4 millions de curieux, soit 12,2% du public. Sur les réseaux sociaux, Bernard de la Villardière a été la cible de nombreuses critiques, parfois très virulentes. Même sur le plateau de "Touche pas à mon poste" ce jeudi, le sujet a fait débat. "Choquée" par le reportage, Enora Malagré a déploré la diffusion d’un extrait dans lequel Bernard de la Villardière se fait agresser par des habitants de Sevran alors qu’il venait les interroger sur leur religion.

"Certains appellent à m'assassiner !"

Des attaques auxquelles le journaliste a choisi de répondre dans une interview à "Télé Loisirs". "C’est la sempiternelle accusation d’islamophobie. Taxer quelqu’un de raciste ou d’islamophobe, c’est le meilleur moyen de le disqualifier. C’est lamentable. Je crois au contraire que je rends service aux musulmans de France en mettant en lumière les tentatives de mainmise de l’islam par des mouvements qui ont une idéologie attentatoire à la République, à l’image du salafisme", dit-il. Plus encore, Bernard de la Villardière a même fait l’objet de menaces de mort sur Twitter durant la diffusion de "Dossier Tabou". "Je savais que ça allait tanguer sur les réseaux sociaux, assure-t-il. C’est comme ça dès qu’on parle de ces choses-là. J’ai vu des tweets qui respiraient la haine. Certains appelaient à m’assassiner ! Ça n’a pas lieu d’être". Il déplore : "Ça ne rend pas service aux musulmans de France, qui sont aujourd’hui très souvent aux avant-postes pour ‘faire le nettoyage’ et tenter de réformer l’islam".

Par M A

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 08 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna

    Ca va mes chéris? J ai énvie de faire un ni oui ni oignon! Merci éncore pour hier! Bim!😂❤️

    Détails
  • 08 déc Paris Hilton @ParisHilton

    #StrikeAPose 💃🏼 https://t.co/XoIvQvMrlG

    Détails
  • 08 déc Paris Hilton @ParisHilton

    RT @Philotherianizm: ".@BBCNews @NetflixUK @AnimalWelfareP @ParisHilton @TonyRobbins PLS ACT NOW TO STOP DOG MEAT TRADE #STHKOREA. ITS DEPL…

    Détails