TV

Bernard de la Villardière tacle Jean-Marc Morandini (Vidéo)

Bernard de la Villardière tacle Jean-Marc Morandini (Vidéo)
  • A-
  • A+

Dans un long portrait publié ce vendredi dans le magazine Society, Bernard de la Villardière s'est confié sur la polémique qui a suivi son reportage sur l'Islam en France, en ne manquant pas, au passage, de tacler Jean-Marc Morandini.

Qui s'y frotte s'y pique. Bernard de la Villardière n'aime pas qu'on l'attaque, et il ne se gêne pas pour le faire savoir. Fin septembre, M6 diffusait un reportage intitulé L'Islam en France : la République en échec, dans lequel Bernard de la Villardière se faisait bousculer par une bande de jeunes à Sevran lors d'une interview avec un imam. "J'ai eu beaucoup de retours positifs sur cette séquence, vous savez ? Mais, comme d'habitude, la presse bobo s'est offusquée. À chaque fois qu'il y a une polémique, ce sont les mêmes !", a lancé le présentateur dans le magazine Society. Pour ce dernier, très rémonté, L'Express fait partie de cette presse "bobo" que visiblement, il n'aime pas du tout. "Un journal bobo con, avec cette idéologie bobo de merde" qu'il affirme détester "de plus en plus". "Bobo, c'est l'idéologie multiculturaliste à la con. Tout va bien dans le meilleur des mondes, etc. C'était sympa dans les années 70. Mais là, c'est juste con", a affirmé l'homme de télé.

"IL EST TOMBÉ PAR LÀ !"

Bernard de la Villardière, qui avait répondu à la polémique de nombreuses fois, a ensuite déploré "la pure paresse intellectuelle" des revues qui critiquent son émission malgré de belles audiences. "Télérama, ils n'ont jamais fait un bon papier sur moi ! Pourquoi ? Parce qu'ils font du délit de sale gueule", a-t-il assuré. Les clichés dont il fait l'objet ne l'enchantent guère davantage. "Quand on a lancé Enquête exclusive, on m'a caricaturé, s'est plaint le présentateur. L'homme qui marche, obsédé par la drogue et les putes, c'était Le Petit Journal. C'était drôle d'ailleurs. Le problème, c'est que tout les journaux ont repris le truc au premier degré, sans regarder le contenu des émissions. Oui, on parle parfois des putes et de la drogue. Mais on fait aussi les musulmans opprimés en Birmanie ou les condamnés à mort aux États-Unis... Franchement, c'est totalement injuste", a déploré Bernard de la Villardière. "C'est l'autre là, Morandini, qui me caricaturait en obsédé du sexe ! Eh bah, il est tombé par là !", a-t-il lancé au sujet de l'animateur, mis en examen pour corruption de mineurs. Ambiance !

Par Lauren Clerc

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 03 déc Bruno Mars @BrunoMars

    Just posted a photo https://t.co/Rbc6yPL4ye

    Détails
  • 03 déc Justin Bieber @justinbieber

    LA tonight

    Détails
  • 03 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    La nouvelle mise à jour d'UBER:Comment on peut compliquer le truc un maximum pour perdre un Max de clients?

    Détails