• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Bernard-Henri Levy : Des amphétamines pour éviter la feuille blanche

Bernard-Henri Levy : Des amphétamines pour éviter la feuille blanche
© Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce jeudi soir, France 2 diffuse un numéro inédit de « Complément d’enquête » dédié à Bernard-Henri Levy. Au cours de reportage l’épouse du philosophe Arielle Dombasle reconnait que BHL consomme de la drogue. L’homme à la chemise blanche confirme dans Le Figaro se comparant à Baudelaire ou encore Théophile Gautier.

Bernard- Henri Levy est une énigme à lui tout seul. Personnage influent, penseur dérangeant et pour certains comme Dieudonné dérangé, BHL est au fond un illustre inconnu. Si ses avis sont souvent écoutés et ses déplacements très médiatisés gagnant ainsi le surnom de l'homme à la chemise blanche, ce militant philosophe est passé sous la loupe de Benoit Duquesne. Au cours d'un numéro spécial de l'émission « Complément d'enquête », diffusée ce jeudi soir sur France 2, un portrait inédit de BHL est proposé.

A l’occasion de ce reportage Bernard-Henri Levy a accordé une interview assez riche au Figaro. Le philosophe reconnait ne pas avoir été favorable dans un premier temps à ce portrait télévisé. « Au départ, j'étais très hostile au principe même de ce film. Je redoutais cette intrusion dans ma vie et j'ai même songé, un moment, à l'empêcher. Benoît Duquesne le sait. Mais, je dois reconnaître que c'est un film honnête. J'ai été si souvent habitué au contraire: l'équipe a manifestement travaillé, ils ont vérifié leurs informations, c'est du vrai travail. Quand Benoît Duquesne et l'auteur du film, Yvan Martinet, sont venus me voir, je savais que, de toute façon, avec ou sans mon accord, il se ferait...Bien sûr. Il y a des séquences qui me sont très désagréables. D'autres qui m'embarrassent. Mais, je vous le répète: pas de trahison, pas de bassesse », explique BHL précisant que certaines révélations sur sa jeunesse et sa première épouse l’ont un peu dérangé.

En revanche, le philosophe militant n’a aucun problème avec ce qui devrait être la révélation de ce portrait. Au cours d’une interview Arielle Dombasle affirme que son époux consomme de la drogue. « Mais, là, ça me gêne moins. Il y a une vraie tradition, vous savez, des écrivains consommateurs de substances. Artaud et le peyotl, Henri Michaux, Baudelaire et Théophile Gautier. À quoi sert un corps, pour un écrivain, sinon à produire le maximum de texte possible? Et de la meilleure qualité? Les amphétamines, parfois, m'y ont aidé. »

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 juin Non Stop People @NonStopPeople
    Mondial 2018 : Benjamin Pavard comparé à Jeff Tuche, il s’agace https://t.co/5v7mWOJkHo https://t.co/TFuyBKfuuE
    Détails
  • 18 juin Paris Hilton @ParisHilton
    RT @ParisHilton: Rocking the runway in #Milan for #PleinSport. 🔥 https://t.co/UQd5TejFHd
    Détails
  • 18 juin Non Stop People @NonStopPeople
    Mondial 2018 : Neymar devient la risée de la Toile avec sa nouvelle coupe de cheveux https://t.co/cMwwI6mocm https://t.co/spQpNFq63T
    Détails