• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Bernard Tapie cambriolé : ses rares confidences après son agression

Bernard Tapie cambriolé : ses rares confidences après son agression
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce lundi 26 avril, Bernard Tapie était invité sur le plateau du journal télévisé de TF1. Il a accepté de répondre à Gilles Bouleau concernant son violent cambriolage survenu le 4 avril dernier.

Bernard Tapie a fait face à un terrible drame. Dans la nuit du 3 au 4 avril, l'ancien directeur de l'Olympique de Marseille a été violemment cambriolé, sa femme Dominique était également présente. Un cambriolage d'une violence rare qui a eu lieu dans son domicile de Combs-la-Ville, en Seine-et-Marne. Le couple a été ligoté et violenté pendant de longues minutes par les malfaiteurs qui se sont enfuis avec un butin dont le montant n'a pas été révélé. Des photos de Bernard Tapie et de sa compagne ont rapidement été diffusées dans la presse témoignant de la violence du choc. Ils ont rapidement été pris en charge à l'hôpital. Quelques jours après, l'homme d'affaires donnait de ses nouvelles dans les colonnes de "Libération". 

"la vie est belle" 

"C’est un peu dur à encaisser, mais cela va passer. J’aurai peut-être un peu de séquelles pour ma tumeur au cerveau, suite au coup de matraque reçu sur la tête. Les médecins me le diront dans deux jours. Ça aurait pu finir beaucoup plus mal…" expliquait Bernard Tapie.
Ce lundi 26 avril, il était invité sur le plateau de JT de TF1 et il a accepté de répondre aux questions de Gilles Bouleau sur cette agression. Le journaliste lui demande : "vous avez été surpris par cette violence ?" Bernard Tapie fait alors de glaçantes révélations : "je n'avais rien fait pour mériter ça" commence-t-il. "Il y en a des milliers par an des cas comme ça, mais la justice a beaucoup de mal à trouver les coupables. Mais dans ce que j'ai vu la seule chose que je peux me permettre de dire, c'est qu'il y avait une haine dans leur façon de parler, de dire, de faire." Il poursuit ensuite : "Ce n'était pas 'tais-toi !', c'était 'ta gu*ule', 'ta gu*ule'. On sentait qu'on était quelqu'un à abattre".

Bernard Tapie s'est ensuite confié sur sa maladie et son avenir. Un avenir envers lequel il a beaucoup d'espoir : "Si demain j'ai encore de la voix, vous voulez que je vous fasse une confidence ? (Claude) Lelouch m'attend avec ses caméras, ses réalisateurs, et il veut faire un dernier film avec moi et je suis fou de bonheur !" Avant de conclure, sourire aux lèvres, "la vie est belle".

Par J.F.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Jenifer : Ses touchantes confidences sur ses souvenirs de la Star Academy https://t.co/Bt7gu9OaHg https://t.co/J8ploN2zns
    Détails
  • 15 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Benjamin Castaldi positif au Covid-19, il donne de ses nouvelles https://t.co/c8hCb9nEPN https://t.co/Q2trhKrfeZ
    Détails
  • 15 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Robert de Niro blessé, l’acteur a été hospitalisé https://t.co/u3iGVqewLl https://t.co/ayJ6Y4e76a
    Détails