• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Booba - Charlie Hebdo : Laurent Ruquier réagit "Quand on n'a rien compris, on ferme sa gueule !"

Booba - Charlie Hebdo : Laurent Ruquier réagit "Quand on n'a rien compris, on ferme sa gueule !"
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Laurent Ruquier était hier soir sur le plateau du Grand Journal d'Antoine de Caunes. L'animateur d'On n'est pas couché sur France 2 et des Grosses Têtes sur RTL en a profité pour s'en prendre à Booba après ses propos sur Charlie Hebdo.

Il y a quelques jours, Booba accordait une interview vidéo à nos confrères du Parisien. Le rappeur s'est alors exprimé sur l'attentat survenu au siège de Charlie Hebdo en expliquant "J'étais ni Charlie, ni pas Charlie. Je comprends l'indignation des gens, je comprends aussi l'indignation de certains musulmans qui ont eu le sentiment d'être insultés par un journal, même si je ne cautionne pas de tels actes terroristes. Mais « Charlie Hebdo » a pris des risques. Quand tu t'attaques à une religion, tu sais que des extrémistes peuvent réagir ainsi. Il ne faut pas être surpris"

Ses propos ont très vite engendré une polémique et il a été accusé, notamment par Eric Ciotti et Patrick Pelloux, de faire l'apologie du terrorisme.

"Il n'a rien compris en fait Booba, et quand on n'a rien compris, on ferme sa gueule"

Hier soir, Laurent Ruquier était l'invité d'Antoines de Caunes sur le plateau du Grand Journal, pour parler des très bonnes audiences qu'il réalise chaque jour en animant Les Grosses Têtes sur RTL. Le présentateur d'On n'est pas couché, fervent défenseur des caricaturistes, a alors tenu à réagir aux déclarations de Booba.

"Les caricaturistes ne s'attaquaient pas à l'Islam, non justement, ils s'attaquaient au terrorisme. Il n'a rien compris en fait Booba, et quand on n'a rien compris, on ferme sa gueule" a-t-il ainsi déclaré.

Laurent Ruquier qui ne perd jamais son sens de l'humour, même lorsqu'il s'énerve, en a profité pour tacler au passage Valérie Trierweiller, avec qui il a eu un clash 2.0 sur Twitter il y a peu. Il a alors lancé : "C'est le Trierweiler du rap, Booba !" L'ancienne Première dame appréciera.

En voyant l'ampleur pris par la polémique, le rappeur a, comme Non Stop People vous l'expliquait ce matin, réglé ses comptes avec les médias en citant des propos tenus par le Pape François le 15 janvier dernier.

"La liberté d'expression est un "droit fondamental", a-t-il souligné. "Tuer au nom de Dieu" est une "aberration". Mais la liberté d'expression n'autorise pas tout et elle doit s'exercer "sans offenser", a-t-il martelé. Car "si un grand ami parle mal de ma mère, il peut s'attendre à un coup de poing, et c'est normal. On ne peut provoquer, on ne peut insulter la foi des autres, on ne peut la tourner en dérision", a-t-il insisté."

 

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 13 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Amandine Petit révèle le conseil d’Iris Mittenaere pour Miss Univers https://t.co/lvdAEh5jtf https://t.co/gRw38LBFDp
    Détails
  • 13 mai La Fouine @lafouine78
    Eid Mubarak la famille 🙏🏽
    Détails
  • 13 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Roméo Elvis accusé d’agression sexuelle : Il s’explique dans Quotidien https://t.co/gOIyOCGkhe https://t.co/ki38VDM1yK
    Détails