• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Bruno Guillon condamné pour injure publique, que s’était-il passé ?

Bruno Guillon condamné pour injure publique, que s’était-il passé ?
(c) France 2
  • A-
  • A+
Partager Google+

Aux commandes des "Z’amours" depuis le départ de Tex, Bruno Guillon assure le show sur France 2. Pourtant, l’animateur a connu un pépin judiciaire lorsqu’il avait été condamné pour injure publique en 2018. Non Stop People vous en dit plus.

En décembre 2017, Tex faisait un faux pas qui allait lui coûter très cher. Invité sur le plateau de « C’est que de la télé », le présentateur des "Z’amours" avait fait une plaisanterie sur les femmes victimes de violences conjugales. Une farce au goût amer, dans le sillage du scandale Harvey Weinstein. "Les gars, vous savez ce qu’on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? […] On lui dit plus rien ! On vient déjà de lui expliquer deux fois", balançait Tex. La polémique déclenchée, Tex de son vrai nom Jean-Christophe Le Texier avait été poussé vers la sortie de France Télévisions. Le 1er février 2018, après 17 ans de services, il cédait la présentation des "Z’amours" à Bruno Guillon.

Une addition très salée pour l’animateur

Mais avant de s’imposer comme le nouveau visage des "Z’amours", Bruno Guillon avait fait ses débuts de carrière à la radio. Et c’est en janvier 2015 – soit bien avant de prendre la relève de Tex – qu’il avait dépassé les bornes. Dans sa matinale "Bruno dans la radio" sur Fun Radio, le présentateur avait essayé de joindre une ancienne collaboratrice de Grégory Vacher, co-animateur de l’émission. Sans succès. Ainsi, Bruno Guillon avait insultée la femme, la traitant de "super co*****e".  Avec le soutien de ses proches et de son employeur, la principale intéressée avait choisi de porter plainte contre Bruno Guillon pour injure publique. Le verdict du tribunal correctionnel de Toulouse était ensuite tombé, le 12 avril 2018. Selon La Dépêche du Midi, Bruno Guillon avait été condamné à 500 euros d’amende avec sursis, 1 500 euros de dommages intérêts et 800 euros de frais de justice. Devant les enquêteurs, Bruno Guillon avait reconnu ses torts, à demi-mot. "Je ne me souviens pas, mais ça ne me surprend pas, dans l’euphorie du direct, c’est tout à fait possible mais de ma part, c’est dit sans méchanceté. Si c’est dans le cas, je tiens à m’excuser", avait déclaré l’animateur aux autorités. Il n’avait pas fait appel.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 nov Kim Kardashian West @KimKardashian
    I had faith in him ✨ https://t.co/F6PlyBDzm2
    Détails
  • 17 nov Shakira @shakira
    Hello 🇺🇸! Tomorrow is your last chance to relive the magic of El Dorado World Tour on the big screen! Find your lo… https://t.co/rpyCtAXOcL
    Détails
  • 17 nov Kim Kardashian West @KimKardashian
    This Dutch “tradition” called: “black pete” is disturbing! https://t.co/fF26SP99OT
    Détails