• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

C à vous – Régine : ses étonnantes révélations sur ses débuts de reine de la nuit

C à vous  – Régine : ses étonnantes révélations sur ses débuts de reine de la nuit
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

La chanteuse, qui est en tournée jusqu’en juin 2016, continue de faire la promotion de son recueil de souvenirs intitulé Mes nuits, mes rencontres. Ce jeudi soir, elle était invitée dans l’émission C à vous présentée par Anne-Sophie Lapix et diffusée sur France 5. L’occasion pour elle d’évoquer quelques souvenirs et de belles rencontres. Non Stop People vous en dit plus.

En véritable reine de la nuit, Régine est à l’origine de différents établissement branchés, notamment La ginguette de Régine. Lors d’un entretien accordé au magazine Brainelle s’était confiée sur le sujet : "On peut dire que j’ai inventé les discothèques, c’est vrai, en 52. Avant, il y avait les juke-box. Le mec qui était amoureux mettait dix fois la même chanson, c’était ennuyeux à mourir. J’ai inventé la discothèque par besoin, pour faire danser. Je ne savais pas que ça allait devenir un tel business, sinon j’aurais déjà tout déposé. Mais bon, je ne pouvais même pas déposer à la banque déjà !". La sortie de son recueil de souvenirs est l’occasion pour elle de se replonger dans tous ses moments passés, pas tous très heureux. Elle a évoqué avec le magazine Paris Match de douloureuses confidences sur son mariage avorté pendant la Seconde guerre mondiale à cause de la Gestapo ! "Le jour du Débarquement, je rencontre Claude, dont je tombe amoureuse. Au moment où il me demande en mariage, la Gestapo l’arrête. Il mourra en déporté. C’était mon grand amour. C’est grâce à lui que j’ai réellement découvert ma religion" avoue-t-elle.

 "Mon premier club privé, c’était un arbre"

La chanteuse a expliqué sur le plateau de C  à vous qu’elle avait  toujours voulu ouvrir une boîte de nuit. Dès l’enfance, elle a eu cette envie.  "Mon premier club privé, c’était un arbre pendant l’exode" raconte-t-elle à Anne-Elisabeth Lemoine. "(…) Je l’avais privatisé. J’avais fait un énorme trait, j’avais mis des cailloux et puis une porte" continue-t-elle. Celle qui a avoué avoir participé à la Ferme Célébrité pour faire rire son fils atteint d’un cancer,  est très vite rentrée dans la peau d’une physionomiste. «  Je disais : ‘Personne ne rentre ici sans mon autorisation’ » se souvient-elle. Une vocation dès la plus tendre enfance qu’elle raconte avec humour. "J’étais déjà physionomiste, j’étais déjà dame-pipi puisqu’il y en a qui faisaient pipi derrière l’arbre." Tout au long de sa carrière, l’artiste a dirigé une vingtaine de boîte de nuit.  "C’est drôle car j’ai toujours eu cette envie de faire la fête avec des gens" conclut Régine. 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 22 juil Justin Timberlake @jtimberlake
    RT @PGATOUR: What an effort. Hats off, TW. 👏 #LiveUnderPar https://t.co/39TShmKa1a
    Détails
  • 22 juil lafouine @lafouine78
    Compton https://t.co/QiW7zybYxU
    Détails
  • 22 juil Paris Hilton @ParisHilton
    Happy Birthday @SelenaGomez 🎂Wishing the best on your special day beautiful #BirthdayGirl 🎈👸🏻🎈 https://t.co/uKbTchkIgH
    Détails