• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Caroline Fourest prend la défense de Charlie Hebdo "On peut caricaturer la mort d’un enfant"

Caroline Fourest  prend la défense de Charlie Hebdo "On peut caricaturer la mort d’un enfant"
(c) Best Image
  • A-
  • A+
Partager Google+

La journaliste et essayiste Caroline Fourest était l’invitée de Thomas Hugues dans Médias le Mag diffusée sur France 5 ce dimanche. Caroline Fourest s’est exprimée sur la dernière polémique en date des caricatures de Charlie Hebdo. Non Stop People vous en dit plus.

Quand il s’agit de défendre ses idées ou celles auxquelles elle croit, Caroline Fourest monte au créneau.  En promotion pour un de ses livres sur le plateau d’On est pas couché au début de l’année, la journaliste s’était violemment clashée avec Ayemric Caron. "Ca me fait chier de parler avec quelqu’un d’aussi con que vous ! " lançait- elle au chroniqueur. Autre exemple, la jeune femme s’est déjà livrée à une guerre numérique à  coup de tweets cinglants avec Matthieu Kassovitz.  Aujourd’hui, Caroline Fourest, qui a travaillé au sein de la rédaction de Charlie Hebdo, était invitée à s’exprimer sur les attaques dont fait l’objet le journal parodique à propos de caricatures sur les migrants. Le dessinateur Riss est une fois de plus au cœur du scandale avec son dessin représentant le petit Aylan mort noyé. Le corps du petit Syrien est représenté gisant sur la plage, au dessus de lui un panneau à l’emblème de McDonalds indique "Promo ! 2 menus enfants pour le prix d’un" et à gauche du dessin, une inscription "Si près du but ".

" Ce dessin n’est pas fait pour rire mais pour dénoncer "

Ce dessin est très loin de fait rire tout le monde et Caroline Fourest est venue s’en expliquer.  La journaliste a indiqué que cette image était là pour dénoncer, ce que beaucoup de gens n’ont pas compris.  "Il ne faut pas connaître Charlie Hebdo pour arriver à transformer des dessins qui sont là pour nous faire réagir au cynisme de notre société, au décalage de cette société ultra capitaliste, ultra indifférente à la mort des réfugiés et arriver à faire passer cette dénonciation pour l’inverse, pour du racisme comme je l’ai lu" a-t-elle déclaré.  Pour elle, tout peut être parodié. "On peut caricaturer la mort d’un enfant.  On peut tout caricaturer. Riss a fait des caricatures sur le drame du 7 janvier avec une balle dans l’épaule et il parlait de ses propres camarades. Heureusement que l’on peut tout dessiner" a continué l’écrivaine qui s’est clashée avec Laurent Ruquier.  Pour la journaliste, si Charlie Hebdo est autant critiqué sur ces caricatures, c’est parce que les dessins ne sont pas compris par tous. "La mondialisation de l’information, la mondialisation du rire est quelque chose qui a du mal à traverser les frontières, le rire est complètement universel mais la façon de rire ne l’est pas. Ce dessin n’est pas fait pour rire mais pour dénoncer. C’est de l’humour noir et il faut avoir les codes et la distance" a conclu Caroline Fourest.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Le remplaçant de Yann Moix dans ONPC révélé par Laurent Ruquier ? https://t.co/oPhaclOxLg https://t.co/LOgUQCl2as
    Détails
  • 21 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Testament de Johnny Hallyday : Une tentative de négociation ratée https://t.co/jj7AnNRIrM https://t.co/1zrytKjuky
    Détails
  • 21 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Maurane : Slimane bouleversé évoque leur brouille avant sa mort https://t.co/eoqLpqN8r8 https://t.co/Ctc34tp43j
    Détails