• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Cash Investigation - Elise Lucet : "Je suis journalistiquement sans pitié" (vidéo)

Cash Investigation - Elise Lucet : "Je suis journalistiquement sans pitié" (vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

En janvier 2017, alors qu'elle avait déjà beaucoup fait parler d'elle dans "Cash Investigation" Elise Lucet s'était confiée sur son côté "sans pitié" sur le plateau de C l’hebdo. Alors qu'elle présente ce jeudi un nouveau numéro d'Envoyé Spécial, Non Stop People vous propose de revenir sur cet autoportrait.

Rachida Dati en sait quelque chose, Elise Lucet n’est pas le genre de journaliste à facilement lâcher prise. En septembre 2015, les deux femmes s’étaient livrées à une joute verbale devenue mythique dans un numéro de Cash Investigation. Venue interroger l’ancienne Garde des Sceaux sur ses liens avec l’entreprise GDF-Suez, Elise Lucet s’était retrouvée face à une interlocutrice pas franchement désireuse de lui répondre : "Des accusations à la con, rendez-vous compte", "Vous êtes juge d'instruction ? Non" avait notamment lancé une Rachida Dati passablement remontée. Et de conclure sur une réplique qui avait fait beaucoup de bruit à l’époque : "Je n'ai pas peur de vous, ma pauvre fille. Ma pauvre fille (...) Non, mais, quand je vois votre carrière, votre carrière pathétique".

Elise Lucet, l'intervieweuse qui fait trembler les puissants

Depuis, nombreux ont été les grands dirigeants ou les personnalités politiques à subir les questions insistantes d’Elise Lucet. En janvier 2017, France 2 avait d'ailleurs diffusé un numéro de Cash Investigation  devenu culte intitulé "Razzia sur le bois, les promesses en kit des géants du meuble". Une enquête au cours de laquelle la journaliste avait joué du pipeau face au patron d’un label forestier qu’elle venait de mettre "à terre". Interrogée sur son côté teigneuse quelques jours avant la diffusion, Elise Lucet avait d’ailleurs reconnu sur le plateau de "C l'hebdo" qu’elle était "journalistiquement sans pitité" : "On n’a pas le droit de se rater. Je vais dire les choses parce que c’est l’enquête et qu’il faut aller au bout du questionnement".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 12 nov Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Les chéris je ne sais pas ce que vous en pensez mais je trouve que les nouveaux et the Verdez c darka! G grave grav… https://t.co/1HDWHFlAjp
    Détails
  • 12 nov Kim Kardashian West @KimKardashian
    SO EXCITED TO ANNOUNCE MY @kkwbeauty HOLIDAY COLLECTION!!! KKW Beauty Glam Bible (Smokey Volume I) Featuring the ul… https://t.co/WLbK6eO3CH
    Détails
  • 12 nov sophia aram @SophiaAram
    RT @franceinter: Commémorations de 14-18 : Comment Bernard Maris revient dans nos mémoires L'édito politique par @lofejoma #le79Inter http…
    Détails