• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Catherine Laborde se confie avec émotion sur sa maladie

Catherine Laborde se confie avec émotion sur sa maladie
  • A-
  • A+
Partager Google+

Dans un extrait d’une interview diffusée ce dimanche 4 octobre dans "Sept à Huit" sur TF1, Catherine Laborde évoque sa maladie. Et c’est avec une émotion palpable que l’ancienne présentatrice météo en parle.

Catherine Laborde est atteinte de démence à corps de Lewy, "un mélange de Parkinson et d’Alzheimer" expliquait-elle alors en 2018 dans "Sept à Huit". Puis elle confiait, "J’imagine quelques fois avoir un aquarium sur la tête avec des poissons rouges dedans qui tournent sans cesse". Celle qui fut la présentatrice météo de TF1 pendant de nombreuses années a tiré sa révérence en 2017. Dans un extrait de l’émission "Sept à Huit" diffusée ce dimanche 4 octobre, elle se confie non sans émotion face à Audrey Crespo-Mara. "Normalement on dit ‘Je vais bien merci’ parce que c’est automatique. Mais dans cette question il n’y a pas d’automatisme. Et quand vous me demandez si je vais bien, je vous dirais que oui quelquefois. Et quelquefois ça ne va pas très bien" débute Catherine Laborde.

"C’est la maladie qui va l’emporter je pense"

Dans la suite de l’extrait, Audrey Crespo-Mara évoque le mari de Catherine Laborde qui a découvert les premiers symptômes il y a 6 ans et la dernière météo de la présentatrice sur TF1 il y a presque 4 ans. "Ça me semble loin parce quand même, c’est la maladie qui va l’emporter je pense, à un moment ou à un autre… C’est dommage, j’aurais bien aimé que ça dure encore longtemps" confie l’ancienne présentatrice nostalgique. Puis elle ajoute, "Mais je sais bien qu’il y a un moment où ça doit s’arrêter". En janvier dernier, Catherine Laborde se confiait à Paris Match sur son quotidien avec la maladie. "Je trébuche au moins une fois par jour. Mais ce n’est pas seulement le corps qui se défait petit à petit. Ça m’est difficile de sortir dans la rue, j’ai peur de tout. Il y a tellement de choses que je m’interdits de faire, d’abord par crainte de ne pas y arriver".

Par Valentine V.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 oct sophia aram @SophiaAram
    Notez que dans l'histoire du service après-vente c'est la première fois que l'auteur d'un propos foireux se bat pou… https://t.co/mVgDhr2Ybj
    Détails
  • 18 oct P!nk @Pink
    I wish it was the nurses and doctors choice not to care for you when your dumb ass gets sick https://t.co/8MgbENj88A
    Détails
  • 18 oct P!nk @Pink
    RT @StaciUC: @Pink Well on the bright side it’ll show us whose kids to not let ours hang out with.
    Détails