• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Cauet : ses confidences bouleversantes sur la dépression de son père

Cauet : ses confidences bouleversantes sur la dépression de son père
  • A-
  • A+
Partager Google+

A l’occasion de la sortie de son autobiographie, le 14 mars prochain, Cauet était l’invité de "Sept à Huit", dimanche 10 mars. Lors de cet entretien, l’humoriste a évoqué la santé mentale vacillante de son père. Non Stop People vous en dit plus.

Animateur-producteur réputé, Cauet a décidé de se lancer dans l’écriture. Le jeudi 14 mars prochain, l'ancien animateur de NRJ publie son autobiographie "T’es habillé comme tout le monde, mais tu ressembles à personne". A l’occasion de la sortie de cet ouvrage, l’émission "Sept à Huit" dédiait son portait de la semaine à Sébastien Cauet, dimanche 10 mars. L’animateur de 46 ans évoquait alors ses blessures d’enfance, notamment la mort de sa mère, survenue alors qu’il n’avait que 10 ans. "Elle a eu ce que beaucoup de femmes ont encore aujourd’hui, le cancer du sein", explique-t-il, en précisant que cette maladie n’avait pas été dépistée à temps. "C’est difficile quand vous avez votre maman qui sombre de jour en jour. C’est le processus qui va avec la maladie. C’est les perruques, le lit médicalisé à la maison, c’est le soutien-gorge à prothèses. C’est des trucs, quand vous avez 9 ans, vous ne devez pas voir", confie-t-il. Suite à la mort de sa mère, le jeune Cauet était à la charge de son père, mort dix ans plus tard, et qui l’avait soutenu lorsqu’il faisait ses premiers pas à la radio.

Un père à bout de forces

Pour se consoler de la mort de sa maman, Cauet s’était ensuite réfugié dans l’humour, se créant une image de clown. Mais de son côté, le père du célèbre animateur succombait peu à peu. Dans l’émission, Cauet révèle ainsi que son papa aurait été victime d’un burn-out, ou encore de dépression. "Je pense que mon père a tout focalisé sur moi. Sur la maison, être un papa qui faisait les lessives, le ménage, le nettoyage. Si on devait remonter des années en arrière, je pense qu’on mettrait le mot ‘burn-out’ sur ça. Ce qu’on appelait la dépression", raconte Cauet. Une charge mentale qui a finalement eu raison de la santé psychique de son papa ouvrier. "Il y a eu une succession de choses. Le fait que je parte à Paris pour mes études, le fait qu’il y ait la retraite qui arrive, qu’il se retrouve seul parce qu’il n’avait pas refait sa vie", ajoute le quadra, avant de révéler qu’il avait déjà vu son père dans des états dépressifs. "C’était très dur. Comme les gens qui sont dépressifs, qui ne parlent plus, vous pouvez les laisser pendant des heures au même endroit […] qui sont dans des énormes angoisses", explique Cauet. "Il y a eu des moments où il n’était pas bien. Vous êtes à la radio, on vous appelle et on vous dit : ‘ton père te cherche dans la fosse septique parce qu’il croit que tu es mort’. Alors, là, vous vous dites que ce n’est plus vraiment une dépression. On va au-delà", ajoute-t-il. Vers l’âge de 19 ans, Cauet devait alors choisir un hôpital ou une maison de repos pour son père. "Quand vous êtes tout seul à gérer ça, c’est très compliqué", conclut-il.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 31 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Bernard Tapie atteint d'un cancer : Sophie Tapie évoque ce qui lui cause de la peine https://t.co/Me6T42vtTy https://t.co/nyA1BkAwVQ
    Détails
  • 31 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Mort de George Floyd : Beyoncé, Rihanna... les célébrités demandent justice https://t.co/rr0m7FZmvQ https://t.co/HmbGDURECm
    Détails
  • 31 mai La Fouine - Bénédictions DISPONIBLE @lafouine78
    SUNDAY VIBES https://t.co/cL3uKoEz8W
    Détails