• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Charlie Hebdo - Geneviève de Fontenay : Ses propos chocs sur les attentats ! (vidéo)

Charlie Hebdo - Geneviève de Fontenay : Ses propos chocs sur les attentats ! (vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Plus d’un an après le drame survenu à la rédaction de Charlie Hebdo, Geneviève de Fontenay a pris la parole au micro du Parisien. A cette occasion, elle a également évoqué les attentats survenus à Paris et Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) le 13 novembre dernier. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l’ancienne présidente de l’élection Miss Prestige national n’a pas mâché ses mots... Non Stop People vous en dit plus.

Le 7 janvier 2014, la rédaction de Charlie Hebdo était attaquée. Cet attentat avait coûté la vie à plusieurs membres de l’équipe du journal satirique, et notamment aux dessinateurs Charb, Cabu, Wolinski et Tignous. Alors que la France entière était en deuil, un mouvement de solidarité baptisé "Je suis Charlie" avait été mis en place. Dans la foulée, BFM TV avait interviewé Geneviève de Fontenay, laquelle avait fait des déclarations chocs sur le sujet. "Charlie Hebdo, c’était une provocation. Je n’ai pas eu l’esprit du 11 janvier", avait-elle lâché avant de s’expliquer davantage : "On a cherché, on a provoqué. Il ne fallait pas faire ces dessins, on s’est dit c’est la liberté d’expression. Non, quand cette liberté d’expression menace et que ça génère de faire des attentats, on s’abstient de faire des provocations". Consciente de la teneur de ses propos, celle qui poussait un coup de gueule contre Rihanna avait confié "assumer", ajoutant : "Si c’était à refaire je referais la même chose".

"La liberté d’expression, c’est quand même le respect des autres"

Plus d’un an après la terrible attaque survenue dans les locaux de Charlie Hebdo, Geneviève de Fontenay a de nouveau été invitée à s’exprimer sur le sujet. Ainsi, au micro du Parisien, celle qui révélait les vraies raisons de son retrait de Miss Prestige national a tenu promesse : "Moi, je ne suis pas Charlie du tout. Attendez, ça faisait des mois et des mois qu’ils étaient menacés de mort. Le pauvre qui était là pour les garder, c’est lui qui a été tué le premier (...) Moi j’estime qu’une caricature, ça ne vaut pas une vie". De là, Geneviève de Fontenay avait poursuivi : "Si on avait caricaturé le Pape, il n’y aurait pas eu de mort. Mais quand on caricature le prophète Mahomet, voilà ce que ça donne". Lors de ce même entretien, celle qui était victime d’une étonnante mésaventure à la Foire de Chignat s’est également exprimée sur les attentats survenus à Paris et Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) le 13 novembre dernier : "Par contre, le Bataclan, oui, là c’était quelque chose de très fort... Mais là, aller caricaturer Mahomet... La liberté d’expression, c’est quand même le respect des autres et la liberté des autres aussi. Moi ça me rend malade de voir tout ça, et puis ça continue".

Réagissez à l'actu people 2
Par Nesrine | le Lundi 18 Janvier - 14:26
Je vous aimes...
Bravo, à cet grande dame !! Meme si il a fallu attendre 1 ans pour que les langue se deli...
0
Par Vince | le Lundi 18 Janvier - 23:30
La vielle rombiere relayee
La vielle rombiere relayee dans la presse de caniveau, ouvrez la fenetre, de l'air...
0
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    It’s that time! https://t.co/oTBxoxemAH
    Détails
  • 14 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Quel bonheur @Ahmed_Sylla en spectacle!!❤️❤️❤️❤️merci @C8TV
    Détails
  • 14 déc lafouine @lafouine78
    merci @HITRADIOMA pour ce bouquet de fleurs, Ça nous va droit au cœur 💪🏼 https://t.co/22bi6e2BUr
    Détails