• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Charlie Hebdo : Luz "dégouté", "Je ne voulais pas être cette vedette-là" (vidéo)

Charlie Hebdo : Luz "dégouté", "Je ne voulais pas être cette vedette-là" (vidéo)
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Plus d'un an après les attentats contre Charlie Hebdo, nos confrères du JDD sont allés à la rencontre du dessinateur Luz qui a été victime de ces attaques. Il évoque avec émotion son regard des médias. Non Stop People vous en dit plus.

Alors que la France pensait avoir connu le pire avec l'attaque contre Charlie Hebdo, le pays connaît une nouvelle vague d'attentats. Les Français ne sont pas les seuls à subir un tel drame et quelques mois après les événements, la ville de Bruxelles est touchée par des attentats. Attristée par le drame, Axelle Red affirmait : "ça nous disperse encore plus et c’est ce que veulent ces fanatiques". De tels événements marquent à jamais la vie des personnes concernées et Luz, l'ancien dessinateur de Charlie Hebdo expliquait : "à la suite des attentats, la structure a explosé. Il y a eu un moment de flottement quand Riss est allé sur France 2 dire qu'il allait reprendre la direction sans prévenir la rédaction". Non Stop People vous dévoilait des extraits de l'interview.

"J'ai découvert en moi un autre qu'on en vient à haïr"

L'annonce avait étonné un bon nombre de lecteurs, Luz quitte Charlie Hebdo et interrogé par Libération, il revient sur son clash avec Jeannette Bougrag, la femme d'un de ses collègues. Depuis, le dessinateur a tenté d'aller de l'avant et il accorde une touchante interview au JDD sur cette période difficile. "Après le drame de Charlie, j'ai vu ma gueule propulsée dans l'actualité. De me voir ainsi dans les journaux, sur Internet me dégoûtait. Je ne voulais pas être cette vedette-là. Pas à cause de 'ça'. On me définissait, on m'imposait une image qui n'était pas moi. Il m'a fallu négocier avec cette nouvelle identité. Le double que je découvrais dans le miroir médiatique avait les traits déformés. Comme Albert Cohen [dans le livre O vous, frères humains], j'ai découvert en moi un autre qu'on en vient à haïr."

 

Par Emilie Flores

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 mai Paris Hilton @ParisHilton
    RT @HiltonPets: 👸🏼🐶 https://t.co/vZvcksFLto
    Détails
  • 21 mai Kim Kardashian West @KimKardashian
    My key ingredient for anti-aging https://t.co/11Pw1PC9ba
    Détails
  • 21 mai GAD @gadelmaleh
    @ginisolomon @netflix Thanks for watching!
    Détails