• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Charlie Hebdo : Maryse Wolinski se confie "je suis comme une naufragée"

Charlie Hebdo : Maryse Wolinski se confie  "je suis comme une naufragée"
  • A-
  • A+
Partager Google+

La veuve de Georges Wolinski était l’invitée de Catherine Ceylac ce samedi matin dans l’émission de rentrée de Thé ou Café sur France 2. Maryse Wolinski s’est longuement confiée évoquant son désarroi et sa solitude depuis la mort de son époux. Non Stop People vous en dit plus.

 

Plus de six mois après les attentats de Charlie Hebdo, la douleur et les questions sont toujours là. Maryse Wolinski cherche à comprendre ce qui s’est véritablement passé ce 7 janvier là. Pour cela, elle s’est constituée partie civile pour avoir accès au dossier. En juillet, lors d’une interview accordée à RTL, elle dénonçait les failles de sécurité au moment de l’attaque des locaux. "Je ne suis pas en colère contre ceux qui restent, je suis en colère en général, contre ce qui s’est passé. Est ce qu’il y a eu des failles? Oui il y en a eu bien sûr. Pourquoi n’y avait- il pas une fourgonnette ? Pourquoi le GIGN n’a pas débarqué ?" s’indignait- elle.  Maryse Wolinski veut comprendre. "Pourquoi cet attentat rue Nicolas- Appert ? Il y a eu plusieurs responsables de ces failles. Moi j’ai envie de comprendre, donc je cherche à comprendre".

"Jusqu'au bout je n'y croyais pas du tout "

Ce samedi matin, la veuve de Georges Wolinski est revenue sur son combat et sur le vide qu’a laissé son mari depuis son décès. "J’estime que je suis comme une naufragée. 47 ans plus tard, d’une heure à l’autre, je perds mon mari.  Il vient me voir et me dit ‘chérie je vais à Charlie’ et puis c’est finit" confie- t-elle. Elle a également évoqué ce jour où elle a appris le décès de son mari. "Je sortais de réunion, j’avais fermé mon portable, je n’étais pas au courant de ce qui se passait dans Paris.  J’ai pris un taxi et quand j’ai rouvert mon portable, j’avais énormément de message dont celui de mon gendre. Je me suis demandée ce qui se passait et j’ai posé la question à mon chauffeur de taxi. (…) Il m’a dit ‘il y a eu un attentat à Charlie Hebdo’ voilà comment je l’ai appris".  Maryse Wolinski n’imaginait pas le pire à ce moment là.  "Je n’ai pas pensé une seconde que cela serait fatal pour Georges (…) jusqu’au bout je n’y croyais pas du tout".

La veuve de Georges Wolinski a fait preuve de courage face à ce drame.  "Les larmes n’ont pas vraiment coulé, je ne me donne jamais en spectacle. Naturellement, les soirées sont très difficiles. Je me sens tellement seule, tellement perdue,  (…) C’était un homme protecteur et du coup maintenant je suis face à la vraie vie, c’est à dire les emmerdes.  Quand je regarde la photo de Georges, je me dis : ‘Tu es parti, à moi les emmerdes !’ "  Malgré le drame, Maryse Wolinski a réitéré ses convictions contre la peine de mort et pour le pardon. 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 12 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    RT @TPMP: "Je me suis dit un jour : 'Je serai connu et je rencontrerai #JohnnyHallyday'. Je n'ai pas eu le temps" Les mots bouleversants d…
    Détails
  • 12 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Anne Hidalgo souhaiterait qu'un lieu porte le nom de #JohnnyHallyday à Paris pour lui rendre hommage… https://t.co/V3LNndvhHM
    Détails
  • 12 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Absent des plateaux de tournage depuis neuf ans, Jean-Paul Belmondo va bientôt faire son grand retour au cinéma !… https://t.co/86H5CJRvAM
    Détails