• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Charlie Hebdo - Michel Houellebecq : "La liberté est souvent provocante"

Charlie Hebdo - Michel Houellebecq : "La liberté est souvent provocante"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Suite à l'attentat au siège de Charlie Hebdo, Michel Houellebecq a décidé d'arrêter la promotion de son livre, Soumission. Antoine de Caunes l'a rencontré jeudi dernier, avant qu'il quitte la capitale, pour une interview diffusée hier soir dans Le Grand Journal.

Juste avant l’attentat au siège de Charlie Hebdo mercredi 7 janvier, le nouveau livre de Michel Houellebecq faisait débat dans les médias. L’auteur était d’ailleurs la couverture du dernier numéro du journal satirique avant le drame.

Au lendemain cette attaque sanglante qui a fait 12 morts et 4 blessés, Michel Houellebecq annonçait qu’il arrêtait la promotion de son roman, Soumission. Antoine de Caunes l’a alors rencontré avant qu’il quitte la capitale, pour une interview, diffusée hier soir dans Le Grand Journal.

Les larmes de Michel Houellebecq

La première question posée par Antoine de Caunes à Michel Houellebecq est « Est-ce que vous êtes Charlie ? », référence au slogan repris depuis mercredi dernier, notamment sur les réseaux sociaux, « Je suis Charlie ».

Michel Houellebecq répond par l’affirmative, avant d’évoquer la gorge serrée son ami l’économiste Bernard Maris, tué lors de l’attentat :

« C’est la première fois de ma vie que quelqu’un que j’aimais se fait assassiner. Je parle de Bernard Maris. On devait faire un débat fin mars parce qu’il écrivait un nouveau livre sur la France. La France Douce et Amère. J’espère que son livre était suffisamment avancé pour  que l’on puisse le publier tel quel. » dit-il au bord des larmes, avant d’ajouter :

« C’est quelqu’un de gentil, par exemple là il était un peu en retard sur le livre dont je vous parle, sur la France douce et amère, mais quand même il a pris le temps dans ce numéro-là (de Charlie Hebdo, ndlr), que vous avez, d’écrire un article sur mon livre quoi. Gentillesse que j’aurais peut-être pas eu moi si j’étais en retard sur mon livre. Quand j’ai vu le numéro, je savais déjà qu’il était mort alors j’ai pas eu le courage pour l’instant de le lire. »

« Il n’y a pas de liberté possible sans une dose de provocation »

Michel Houellebecq assure lui aussi défendre la liberté d’expression. Au sujet de son livre, Soumission, il désire d’ailleurs que l’on parle « de liberté plutôt que de provocation. C’est de liberté qu’il s’agit. La liberté est souvent provocante. Il n’y a pas de liberté possible sans une dose de provocation. »

L’écrivain explique d’ailleurs que selon lui, cette liberté d’expression ne doit pas s’accompagner de la notion de responsabilité des auteurs : « Je ne peux pas laisser dire « vous êtres libre d’accord mais soyez responsable ». Je ne veux pas qu’on dise ça. Il n’y a pas de limite dans la liberté d’expression, il y a zéro limite. »

Soumission « n’est pas islamophobe »

Accusé d’entretenir l’islamophobie ambiante avec Soumission, dans lequel il imagine la France de 2022 dirigée par un parti musulman, Michel Houellebecq réfute cette idée :

« Le livre est pas islamophobe, une lecture, même inattentive en conviendra aisément. (…) On est dans une période où les gens perdent leur calme, ça il n’y a pas de doute. Et bon je reconnais que ce n’est pas facile de le garder… mais bon, il faut essayer de garder son calme. »

Au sujet du livre de Michel Houellebecq, Marine Le Pen avait parlé d’une « fiction qui pourrait devenir réalité ». Antoine de Caunes a alors demandé à l’auteur de Soumission s’il ne craignait pas de se retrouver au centre d’une récupération politique : « Oh bah écoutez, celui qui va réussir à me récupérer il n’est pas encore de ce monde ! » s’est alors amusé l’écrivain.

Et, lorsqu’Antoine de Caunes lui demande « Une utilisation alors ? », Michel Houellebecq est encore plus amusé : « Qu’elle essaie… Let’s try ! On verra si elle y arrive »
 

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Antoine Griezmann déguisé en basketteur noir : la Toile s’enflamme, il réagit (photo) https://t.co/pEGRWeboPu https://t.co/rZMjKYqsEW
    Détails
  • 18 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Brad Pitt a 54 ans. Qui sont les femmes de sa vie ? https://t.co/uRPuVvprtT https://t.co/DLChkop1QG
    Détails
  • 18 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    💋❤️💋❤️ https://t.co/hpKszjYOIP
    Détails