• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Charlie Hebdo - ONPC : la chronique choc de Nicolas Bedos alias Rachid Walafi après les attentats

Charlie Hebdo - ONPC : la chronique choc de Nicolas Bedos alias Rachid Walafi après les attentats
Capture France 2
  • A-
  • A+
Partager Google+

Hier soir, dans On n'est pas couché sur France 2, Nicolas Bedos n'a pas manqué de réagir, à sa manière, aux attentats tragiques qui ont touché la France en plein cœur début 2015. Dans une chronique choc de plus de 10 minutes, l'écrivain s'est mis dans la peau de Rachid, un musulman pratiquant qui a voulu "montrer le bon visage de l'Islam", et ainsi lutter contre les amalgames.

Le 7 janvier dernier, la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo était victime d'un attentat sanglant mené par les frères Kouachi dans le 11ème arrondissement de Paris, où 12 personnes ont été lâchement assassinés, dont deux policiers.

Après le meurtre d'une policière municipale à Montrouge lors d'un banal accident de la route, c'est un hypermarché Casher de la Porte de Vincennes qui a été pris pour cible par Amedy Koulibaly, terroriste lié aux frères Kouachi, qui a assassiné quatre juifs présents aux moments de l'attentat le vendredi 9 janvier. Depuis ces drames, le gouvernement lutte contre les amalgames entre l'Islam et le terroriste, redoutés par les musulmans de France.

"J'y suis pour rien dans les attentats"

Une actualité qui a fait réagir Nicolas Bedos. Qu'on l'aime ou qu'on le déteste, l'écrivain défend ses idées et se sert souvent de l'humour pour faire passer ses messages aux Français. Après sa quenelle maison à Dieudonné en janvier 2014 sur le plateau de l'émission On n'est pas couché, l'écrivain a réagi, à sa manière, à ces récents évènements tragiques survenus en France.

Dans la peau du nouveau chroniqueur de l'émission On n'est pas couché diffusée ce samedi 17 janvier sur France 2, Nicolas Bedos aka Rachid Walafi s'est adressé "à toute la bourgeoisie qui se sent taquinée par l'idée que tous les arabes de France et de Nevers seraient des djihadistes", pour "montrer le bon visage de l'Islam".

Dans cette chronique choc, l'humoriste s'est déclaré être Charlie. "Moi je vous le dis ce soir (...) J'y suis pour rien du tout dans les attentats (...) Vous pouvez demander à ma mère, à ma soeur... A 11h32 et des poussières (...) on était tout gentiment en train de jouer à la Wii (...) C'est pas mon délire le Djihad. Moi, je suis Charlie", a-t-il confié.

"Il y a des millions et des millions de musulmans français pacifiques"

A la fin de son monologue, Nicolas Bedos s'est excusé pour cet accent grossier, une caricature, dans ce pays qui pleure Charb, Cabu & Co. "Le plus bel hommage qu'on puisse rendre, je crois, à Charlie, c'est de continuer le boulot. Continuer à tenter le Diable, à faire des choses parfois drôles, idiotes, téméraires ou vulgaires".

Il a poursuivi : "On peut se moquer de certains connards de banlieue sans être Zemmour, on peut critiquer la politique d'Israël sans être Dieudonné. Il n'y a pas d'un côté les amalgames d'une bande de cons, et de l'autre côté la barbarie d'une bande de dingues. Entre ces camps-là, il y a des millions et des millions de musulmans français pacifiques, consternés par ce qui s'est passé. C'est à eux que je m'adresse".

Par Clara P

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 juin Non Stop People @NonStopPeople
    Mondial 2018 : Benjamin Pavard comparé à Jeff Tuche, il s’agace https://t.co/5v7mWOJkHo https://t.co/TFuyBKfuuE
    Détails
  • 18 juin Paris Hilton @ParisHilton
    RT @ParisHilton: Rocking the runway in #Milan for #PleinSport. 🔥 https://t.co/UQd5TejFHd
    Détails
  • 18 juin Non Stop People @NonStopPeople
    Mondial 2018 : Neymar devient la risée de la Toile avec sa nouvelle coupe de cheveux https://t.co/cMwwI6mocm https://t.co/spQpNFq63T
    Détails