• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Christian Quesada : arrestation, contenu des images... les révélations chocs du procureur

Christian Quesada : arrestation, contenu des images... les révélations chocs du procureur
  • A-
  • A+
Partager Google+

Les révélations continuent. Mardi 2 avril, dans "Touche Pas à Mon Poste", le procureur de la République de Bourg-en-Bresse a dévoilé une nouvelle facette de Christian Quesada, mis en examen depuis le mercredi 27 mars dernier. Non Stop People vous en dit plus.

L’affaire n’en finit plus de faire couler de l’encre. Autrefois connu pour avoir été un champion incontesté des "12 coups de midi", Christian Quesada faisait les gros titres mercredi 27 mars dernier. Le recordman de TF1 était alors interpellé et placé en détention provisoire avant d’être formellement accusé de corruption de mineur et détention et diffusion d’images pédopornographiques. Depuis, les révélations glaçantes s’enchaînent. Le lundi 1er avril dernier, Benjamin Castaldi dévoilait l’intégralité du casier judiciaire de celui qui avait été blacklisté par Patrice Laffont. Quelques jours auparavant, le Parisien dévoilait que l’homme aux 800 000 euros de gain avait été le propriétaire d’un blog sur lequel il publiait des photos de très jeunes actrices. Blog supprimé avant sa participation dans les "12 coups de midi", suite à un coup de pression de la prod’.

Des images de viols d’enfants

Mardi 2 avril, une interview du procureur de la République de Bourg-en-Bresse, Christophe Rode, était diffusée dans "Touche Pas à Mon Poste". Dans cette dernière, le procureur faisait de nouvelles révélations troublantes au sujet de Christian Quesada, notamment au sujet de son interpellation et des images retrouvées par les autorités. "C’est plusieurs milliers d’images qui ont été répertoriées. Elles ne sont pas toutes de la même gravité. Il y a des images des viols d’enfants de moins de 10 ans qui sont photographiés et qui sont ensuite diffusés à des personnes qui se complaisent devant ce type d’images", raconte d’abord Christophe Rode. Avouant n’être jamais passé à l’acte, Christian Quesada n’est pas mis en examen pour des faits d’agression, selon le procureur. Une situation qui changera, dans le cas où de potentielles victimes briseraient le silence. "De nouvelles investigations pourront être effectuées", promet Christophe Rode.

Et si Christian Quesada avait fait partie d’un réseau de pédophilie, souvent privilégié par les prédateurs ? "C’est difficile de dire s’il a fait partie d’un réseau. Mais à partir du moment où il y a un échange de ses images qui sont interdites par la loi, les personnes avec qui ils échangent, on peut considérer que c’est un réseau", affirme le procurer de Bourg-en-Bresse. L’enquête permettra aux autorités de découvrir si Christian Quesada fait partie d’un réseau plus structuré. Toujours d’après le magistrat, Christian Quesada savait que les policiers étaient déjà sur sa trace. Il n’était donc pas surpris d’avoir été interpellé. L'enquête pourrait durer entre six mois et un an. L'avocate de Christian Quesada pourrait demander une remise en liberté, dans l'attente d'un procès. 

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 26 Jan ParisHilton.eth @ParisHilton
    11:11 ✨🚀🌙✨
    Détails
  • 26 Jan Kim Kardashian West @KimKardashian
    Which are you guys excited for tomorrow??? I love mixing Iconic Gardenia and Caramel Orchid together https://t.co/n3ArBMwZgG
    Détails
  • 26 Jan ParisHilton.eth @ParisHilton
    I’m so so happy for my sister @NickyHilton and her husband James on the announcement of their third child on the wa… https://t.co/33CwFsLXmt
    Détails