• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Christian Quesada condamné à 3 ans de prison : l'ancien champion sort du silence sur TPMP

Christian Quesada condamné à 3 ans de prison : l'ancien champion sort du silence sur TPMP
(c) /MAXPPP
  • A-
  • A+
Partager Google+

En avril dernier, Christian Quesada a été condamné à trois ans de prison ferme pour "corruption sur mineures" et "pour "détention et diffusion d’images à caractère pédopornographique". Pour la première fois, l’ancien champion de l’émission "Les 12 coups de midi" s’est exprimé ce 16 septembre à travers une lettre rendue publique dans TPMP ce mercredi 16 septembre 2020.

Après un an de détention provisoire, Christian Quesada a été fixé sur son sort le 8 avril dernier. L’ancien champion de l’émission "Les 12 Coups de Midi" a été condamné à trois ans de prison ferme pour  "corruption sur mineures" et pour "détention et diffusion d’images à caractère pédopornographique". L’ancienne star de TF1 a également été condamnée à cinq ans de suivi socio-judiciaire qui prendront effet à l’issue de sa peine.

Avant le procès qui s’est tenu à Bourg-en-Bresse, le champion des jeux de 55 ans a été accablé par de nombreux témoignages de victimes, de proches et de membres de son voisinage qui ont tous peint le portrait d’un homme manipulateur, exhibitionniste et pervers.

Christian Quesada prend la parole grâce à Cyril Hanouna

Pour la première fois depuis le début de l’affaire, Christian Quesada a pu prendre la parole. Contre toute attente, celui qui a longtemps détenu le record de participations et de gains du célèbre programme présenté par Jean-Luc Reichmann, a adressé une lettre à Guillaume Genton, un chroniqueur de "Touche pas à mon poste". Cette fameuse lettre a été rendue publique dans l’émission diffusée ce mercredi 16 septembre 2020 en direct.

D’emblée, Christian Quesada s’est insurgé contre la chaîne C8 qui a consacré plusieurs documentaires sur l’affaire : "Une chaîne où depuis quinze mois vous n’avez eu de cesse de manier lynchage médiatique, insultes, diffamation pure et simple, et pire, calomnie." déplore l’ancien champion.

Le père de famille a ensuite fait quelques comparaisons étranges : "Je vous rappelle que les faits pour lesquels j’ai été interpellé sont certes graves et condamnables, mais cela reste des délits, passibles de la correctionnelle, qui, par un aveuglement haineux (motivés par une course au buzz), se sont transformés en un procès cathodique plus virulent que pour Fourniret, Lelandais ou Abdeslam" scande-t-il. Des mots qui ont littéralement provoqué l’indignation sur le plateau.

Par E.S.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 29 sep Non Stop People @NonStopPeople
    RT @morandini_live: À 10h35 en direct dans #morandinilive - La mort de Victorine dans l'Isère - Des contrôleurs SNCF positifs continuent…
    Détails
  • 29 sep Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Mes chéris bravo @IsaMoriniBosc et @bernard_montiel qui ont tout pete hier!! Ils ont tout éclaté! Je suis trop cont… https://t.co/qn3QZ8tzkF
    Détails
  • 29 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Jean-Marie Bigard annonce qu'il se retire de la course aux présidentielles de 2022 https://t.co/v9297Hxm4m https://t.co/GsCYN2Elck
    Détails