• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Christian Quesada : Jean-Luc Reichmann s’exprime dans "C à vous"

Christian Quesada : Jean-Luc Reichmann s’exprime dans "C à vous"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Invité sur le plateau de "C à vous" ce lundi 15 avril, Jean-Luc Reichmann s’est exprimé au sujet de l’affaire Christian Quesada. Non Stop People vous en dit plus.

Mis en examen le 27 mars dernier pour "corruption de mineur" ainsi que "détention et diffusion d’images pédopornographiques", Christian Quasada est toujours au cœur de l’actualité. L’ex-champion du jeu-télévisé "Les 12 coups de midi" a fait du bruit et a notamment choqué Jean-Luc Reichmann, le présentateur de l’émission diffusée sur TF1. Invité sur le plateau de "C à vous" diffusé sur France 5 ce lundi 15 avril, l’animateur télé de 58 ans est sorti du silence. "La colère est toujours aussi forte bien sûr", commence-t-il avant de s’indigner que "l’on parle beaucoup d’un individu mais pas des victimes".

Ne prononçant jamais le nom de Christian Quesada, qui le "dégoute" et lui donne "envie de vomir", Jean-Luc Reichmann poursuit : "Cet individu a deux petits enfants en bas âge". Celui qui a partagé près de 200 émissions au côté de l’ancien candidat du jeu-télévisé l’avoue : "C’est difficile de décolérer (…) De ne rien avoir vu, c’est le plus insupportable". Ayant du mal à comprendre "pourquoi toutes ces personnes qui parlent aujourd’hui ne l’ont pas prévenu ou bien la production de TF1 (…) et arrivent trois ans après", Jean-Luc Reichmann reconnaît avoir en lui un sentiment de culpabilité.

"Il faut prendre toutes les précautions pour que ça n’arrive plus"

"Vous imaginez pour moi la blessure de l’avoir mis comme ça en avant ?", déclare-t-il en expliquant que Christian Quesada, qui était notamment au RSA et était parvenu à empocher de jolies sommes grâce à l’émission, était un exemple pour beaucoup de téléspectateurs. "Chaque personne pouvait s’identifier", lâche celui qui se demande : "comment j’ai pu passer à côté de ça ?" Estimant que s’il "avait eu la moitié d’un soupçon", il "aurait tout fait arrêter" au plus vite, Jean-Luc Reichmann ajoute : "Il y a une justice en France il faut laisser faire la justice (…) C’est insupportable (…) Il faut prendre toutes les précautions pour que ça n’arrive plus".

Malgré "l’horreur" de la situation, l’animateur clame : "quelque part je dirais merci au bon dieu (…) Si cette affaire peut aider". Rappelant qu’il faut "penser à protéger et à faire de la prévention le mot d’ordre", ce dernier espère que "cette histoire" va "permettre à nos enfants de ne plus avoir cette pudeur et cette crainte de s’exprimer". Auprès d’Anne-Elisabeth Lemoine, l’animateur télé reconnaît avoir "de temps en temps de la hargne" en songeant à cette affaire mais se console grâce à la "solidarité globale très très forte" qui s’est créée autour de lui, notamment du côté des spectateurs de son émission qui lui disent "Jean-Luc, continuez votre combat !".

 

Par Nina Siahpoush-Royoux

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 juin Non Stop People @NonStopPeople
    Muriel Robin victime d’insultes homophobes, elle met les choses au clair https://t.co/tlEl25Zf7d https://t.co/NJyA5rvYKr
    Détails
  • 17 juin Non Stop People @NonStopPeople
    Daphné Bürki quitte l'animation d’un célèbre programme, la raison dévoilée https://t.co/wtuCPaHrgU https://t.co/E2CWxSPOv3
    Détails
  • 17 juin Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    RT @ItsJacobWbk: omg love ashley o’s new song 😍 you know i had to make this tik tok 😂@MileyCyrus @MileyOfficial https://t.co/3VBHl4Q0ot
    Détails