• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Christine Angot : le CSA massivement interpellé après ses propos sur l'esclavage

Christine Angot : le CSA massivement interpellé après ses propos sur l'esclavage
  • A-
  • A+
Partager Google+

La polémique enfle. Selon les infos de ce mardi 4 juin de L’Express, le CSA a reçu plus de 900 signalements suite aux propos de Christine Angot sur l’esclavage dans "ONPC". Non Stop People vous en dit plus.

Face à Ginette Kolinka, rescapée de la Shoah, Christine Angot n’avait pas mâché ses mots. Le samedi 1er juin dernier, la chroniqueuse de "On N’est Pas Couché" se lançait dans une comparaison de la Shoah avec l’esclavage des Noirs. Des propos largement décriés par la Twittosphère, les internautes estimant que l’auteure de "L’Inceste" minimisait les souffrances subies par les esclaves. Le lundi 3 juin, sur Twitter, Laurent Ruquier tentait d’apaiser le tollé en prenant la défense de sa collègue. "La Shoah fut une abomination. L’esclavage en Afrique et le commerce des esclaves fût une abomination. Aucun doute. Ceux qui tentent de nous faire dire ou penser le contraire, à Christine Angot ou à moi cherchent à créer une polémique inutile", écrivait l’animateur sur le réseau social à l’oiseau bleu. Une réponse qui ne convenait pas aux internautes. Dans la foulée, Audrey Pulvar exigeait des excuses de la part de Laurent Ruquier, Christine Angot mais aussi de Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions.

Plus de 900 signalements

Seulement voilà, les propos jugés polémiques de Christine Angot sont remontés jusqu’aux oreilles du CSA. Ce mardi 4 juin, nos confrères de L’Express ont annoncé que le Conseil supérieur de l’audiovisuel avait reçu plus de 900 signalements en l’espace de trois jours. Sur son site, le Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN) a déclaré avoir saisi le CSA suite aux déclarations de la chroniqueuse de "ONPC". Propos jugés "odieux". "Le CRAN constate que Laurent Ruquier n'est pas intervenu pour rectifier le tir, comme le voudraient les exigences de 'maîtrise de l'antenne' prévues par le CSA. […] Après une pareille séance, il faudra non seulement des excuses, mais aussi des réparations ", peut-on lire sur le site du CRAN. "L'émission de Laurent Ruquier, qui a déjà été mise en garde par le CSA sur des questions de racisme, pourrait par exemple accueillir une discussion mieux informée sur l'esclavage et les réparations. C'est le moins que l'on puisse attendre du service public", est-il ensuite indiqué.

Ce n’est pas la première fois que Christine Angot fait l’objet de tels signalements. En 2017, le CSA avait reçu 1 000 saisines après sa violente passe d’armes avec Sandrine Rousseau. Une pétition demandant l’éviction de l’écrivaine avait même circulé sur la Toile. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel s’était alors contenté de mettre France 2 en demeure. Cette nouvelle polémique pourrait-elle avoir raison de la place de Christine Angot dans "ONPC" ?

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 28 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Vianney partage un triste message sur Instagram et évoque "un monde normal" https://t.co/ruTYCM3iVs https://t.co/zVgYbhcc5I
    Détails
  • 28 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Richard Berry accusé d'inceste : Son commentaire à Patrick Bruel fait jaser https://t.co/fjiaDQhVIA https://t.co/NXeceETUeO
    Détails
  • 28 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Abigail Breslin bouleversée : L'actrice annonce la mort de son père de la Covid-19 https://t.co/5sw1k3vnFK https://t.co/qFDKfY4Cjj
    Détails