TV

Claudia Tagbo, son cancer du sein n'est plus qu'un mauvais souvenir

Claudia Tagbo, son cancer du sein n'est plus qu'un mauvais souvenir
(c) Maxppp
  • A-
  • A+

L’humoriste de 42 ans, remarquée dans le Jamel Comedy Club grâce à son énergie débordante, a pourtant vécu des heures bien sombres. Alors qu’elle montait sur scène pour faire rire le public, Claudia Tagbo est toujours restée discrète sur sa vie privée, ne mentionnant quasiment pas la maladie dont elle a souffert pendant plus de 10 ans. Non Stop People vous en dit plus.

Souvent présente dans l’émission de TF1, Vendredi tout est permis, animée par Arthur, Claudia Tagbo nous fait rire grâce à son caractère audacieux et son humour à couper le souffle. Révélée après sa participation au Jamel Comedy Club, l’humoriste, qui dévoilait il y a peu comment elle avait fait honte à son père, est devenue un personnage incontournable du stand-up. 

Tout sourire à chacune de ses apparitions, il est impensable d’imaginer que la jeune femme cache un lourd fardeau. Pourtant, elle traine avec elle sur scène un cancer du sein, dépisté dans les années 2000. Une épreuve que Claudia Tagbo n’a pas l’habitude d’évoquer. D’ordinaire "très pudique" sur ce passage douloureux de sa vie, depuis qu’elle est parvenue à combattre la maladie, la quadragénaire en parle avec moins de pudeur et réussit même à en rire.  

Claudia Tagbo : "On sort grandi"

En 2013, elle évoquait sa maladie dans l’émission La parenthèse inattendue. "On sort grandi", explique-t-elle avant d’ajouter : "Heureusement que le spectacle était là. J'en parle sur scène. Maintenant je peux en rire." Effectivement, à l’époque sur scène avec son spectacle Crazy, Claudia Tagbo, également impliquée dans la lutte contre le SIDA, avait consacré tout un sketch à son cancer du sein, dans lequel elle se livrait pleinement. Et si elle ne s’attardait pas sur son quotidien fait de "traitements lourds, d'heures de doutes et de souffrance et d'opérations de chirurgie réparatrice et reconstructrice", comme elle le détaille à nos confrères de Gala, c’était parce que l’humoriste n’avait qu’un but : faire rire. Pendant toute la durée de son traitement, l’humoriste continue même à monter sur scène. Une force qu’elle puisait certainement auprès de son compagnon, qu’elle surnomme Stronger (Plus fort en aglais, ndlr) "C'est parce qu'il arrive à me soulever !", souligne-t-elle. "Je vois les choses différemment depuis. Je rigole encore plus fort, la maladie n'est pas quelque chose que l'on affronte seule", estime-t-elle.

Le 24 avril dernier, elle confiait à Rose Magazine comment les médecins lui ont diagnostiqués cette maladie. "Un jour, je suis allée chez le médecin à cause d’une bonne crève et je lui ai dit : "Bon, à part ça, ça y est, j’ai 30 ans, l’âge de commencer les tests, les dépistages. Faites-moi faire une mammographie". Il m’a répondu : "Heu…OK, si vous voulez." Alors quand on m’a découvert quelque chose, je n’y ai pas cru. J’ai dit en rigolant : "Vous êtes sérieux ? C’est un gag !" "

Un passage sombre désormais terminé puisque l’humoriste est aujourd’hui rétablie depuis peu. "Mais c'est la vie, ça s'est fini il n'y a pas longtemps puisque je suis passée à la phase réparatrice."

Par M A

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 03 déc Justin Bieber @justinbieber

    LA tonight

    Détails
  • 03 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    La nouvelle mise à jour d'UBER:Comment on peut compliquer le truc un maximum pour perdre un Max de clients?

    Détails
  • 03 déc Paris Hilton @ParisHilton

    Love this piece of me at #ArtBasel by #ErickArtik. 💖 https://t.co/RfsIO9vg3e

    Détails