• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Daphné Bürki : ses tatouages ont failli lui causer du tort à ses débuts

Daphné Bürki : ses tatouages ont failli lui causer du tort à ses débuts
@Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Figure emblématique du paysage télévisuel, Daphné Bürki est bien connue pour ses nombreux tatouages. Un art qui aurait pu lui porter préjudice, au début de sa carrière, comme elle l’expliquait en février dernier. Non Stop People vous en dit plus.

Aux commandes de "Je t’aime etc." depuis le 28 août 2017, Daphné Bürki est une animatrice qui crève l'écran. Un changement de cap étonnant pour celle qui s’était lancée dans la mode, après des études de stylisme. Grande passionnée de mode, elle avait même été recrutée par la maison Dior et travaillait au côté de John Galliano, ex-directeur artistique de la célèbre enseigne. Un poste que Daphné Bürki avait finalement décidé de quitter à l’âge de 26 ans. Elle décidait de devenir chroniqueuse mode à la télévision. "J’ai fâché John Galliano et son bras droit Steven. Ils n’étaient pas contents du tout. Le jour où je suis passée dans le studio pour leur dire au revoir, je me souviens que Steven lisait un magazine à l’envers… J’ai donc grillé qu’ils ne voulaient vraiment pas me parler", se remémorait l’animatrice auprès de France Info.

"On me demandait de baisser mon pull"

Mais si son chemin semblait tout tracé dès lors, Daphné Bürki a eu quelques difficultés en arrivant dans le monde de la télé. En raison, les nombreux tatouages qu’elle arbore sur les bras. En février dernier, sur le plateau de "Je t’aime etc." - programme qu’elle animera de nouveau ce mercredi 3 avril – la présentatrice de 39 ans a expliqué que certains producteurs qu’elle avait croisés ne voyaient pas sa passion pour l’art corporel d’un très bon œil. "Ce n’est pas si évident de les afficher à la télé. Au tout début, on me demandait de baisser mon pull", racontait-elle. "Je sais qu’ils se sont tous posés la question, mes employeurs, si c’était un problème ou pas de voir mes tatouages", se remémorait ensuite Daphné Bürki. Heureusement pour elle, le regard sur le tatouage évolue toujours un peu plus. De quoi l’encourager à assumer sa passion au grand jour. "Ils sont là et puis il y en aura d’autres", annonçait-elle ainsi. Daphné Bürki n’est pas la seule figure du PAF à aimer l'art du tatouage. En août dernier, Samuel Etienne révélait même son propre tatouage sur RMC. De son côté, Yann Barthès avait également révélé au public un mantra bouddhiste tatoué sur son bras gauche devant les caméras de "Quotidien", à l’occasion d’une interview avec le Dalaï-Lama. Comme quoi, tatouage et travail peuvent être conciliés. 

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 juil Shakira @shakira
    Congratulations to all of the @PANDORA_NA #whoiam contest winners! Enjoy your prizes! Muchas felicitaciones a todos… https://t.co/z7G9W7cbOz
    Détails
  • 21 juil Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Bon bah juste trop touché!!!❤️❤️❤️❤️❤️❤️ https://t.co/ahryOQeca7
    Détails
  • 21 juil Bruno Mars @BrunoMars
    No it’s too late. You started it. https://t.co/XXQktFnQQK
    Détails