• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

David Pujadas se confie sur son interview de Bachar al-Assad : "J'ai posé toutes les questions que je souhaitais"

David Pujadas se confie sur son interview de Bachar al-Assad : "J'ai posé toutes les questions que je souhaitais"
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

David Pujadas s'est entretenu en exclusivité avec le président syrien Bachar al-Assad. Une interview qui a été diffusée hier soir lors du journal télévisé de France 2. Le journaliste s'est confié sur les coulisses de cet entretien.

Hier soir, France 2 diffusait lors de son journal télévisé de 20h, une interview exclusive accordée par le président syrien Bachar al-Assad à David Pujadas. Au cours de cet entretien, le chef d'état très contesté a, entre autres, critiqué la France qui selon lui "soutient les terroristes" syriens. Il a également nié toute utilisation du gaz sarin par son armée.

"J'ai posé toutes les questions que je souhaitais"

Cette interview exclusive a beaucoup fait parler d'elle depuis sa diffusion hier soir. David Pujadas s'est confié sur les coulisses de cet entretetien hautement sécurisé avec le président syrien.

"La demande officielle date de l’automne 2013. Depuis, il y a eu des contacts réguliers. A un moment donné, nous avons compris que nous ne serions pas les premiers – il y a eu la BBC et CBS d'abord. Il y a quelques mois, on nous a laissé entendre qu’il y aurait une opportunité pour nous, mais ce sont toujours de très longues négociations. Sur le principe même de l'interview, d'abord, et sur la date à laquelle il voudrait bien s’exprimer. Jusqu’à la dernière minute, nous avons négocié la durée et la diffusion de l’entretien, en version courte sur France 2, et dans son intégralité sur francetv info et sur TV5 Monde" a ainsi expliqué le journaliste sur le site Francetv info.

En revanche, le présentateur du 20h de France 2 a assuré à nos confrère de TV Mag ne pas s'être vu refuser des questions : "J'ai posé toutes les questions que je souhaitais. Même sur les armes alors que j'ai senti un certain énervement de sa part."

David Pujadas a également expliqué à Francetv info que cet entretien avec Bachar al-Assad a permis d'évoquer la mort de Gilles Jacquier. Le journaliste de France 2 a été tué en 2012 en Syrie, et c'est l'armée du chef d'état syrien qui a été accusée de cet assassinat. "Il nous a invités à consulter des éléments factuels, à parler à des gens ayant participé à cette enquête, et nous y travaillerons. Pour la mémoire de Gilles, et pour tous les journalistes qui se rendent là-bas" raconte David Pujadas.

Toutefois, David Pujadas préfère rester tout à fait professionnel et garder son opinion au sujet de Bachar al-Assad pour lui : "Je ne vous donnerai pas mes sentiments personnels. C’est une partie prenante très importante dans ce conflit. Dans ce cadre-là, l’intérêt journalistique est indéniable. Bien sûr, il est au ban de la communauté internationale. Mais il doit être questionné, confronté aux faits, aux éléments sur sa répression" déclare-t-il à 20 minutes.

 

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 20 Jan KATY PERRY @katyperry
    This is profoundly powerful. So proud of you friend. https://t.co/qjpfNIySiR
    Détails
  • 20 Jan lafouine @lafouine78
    RT @SaleGosseBs: #Ennemis @lafouine78 Haineux ne me prends pas dans tes bras Je suis chaud comme Cantona comme Evra 😂👍🔥
    Détails
  • 20 Jan lafouine @lafouine78
    RT @AdiksonWiz: @lafouine78 Fouini Fouini baby #Ennemis trop lourd force à toi 💪😀
    Détails