TV

Dropped - Enquête : Les révélations du frère de Florence Arthaud, la société ALP dans la tourmente

   / 6  
1

Le crash des deux hélicoptères, de l'émission de TF1 Dropped, a coûté la vie à dix personnes dont huit français.

2

Les sporitfs Camille Muffat, Alexis Vastine et Florence Arthaud font partie des victimes.

3

Louis Bodin avait été choisi par TF1 pour présenter le jeu.

4

Philippe Candeloro faisait lui aussi partie du casting de Dropped.

5

Alain Bernard, également candidat, s'est dit "dévasté" après le drame.

6

Tous les candidats réunis dans l'avion avant le départ pour l'Argentine.

  • A-
  • A+

Ce jeudi, le rapport d'enquête du JIAAC, l'équivalent argentin du Bureau d'Enquêtes et d'Analyses de l'aviation civile français, sur le drame de "Dropped" doit être rendu public. Le frère de la navigatrice Florence Arthaud, décédée dans ce terrible accident d’hélicoptères, a donné sa première réaction à nos confrères de "Closer". Non Stop People vous en dit plus.

Neuf mois après le terrible accident d’hélicoptères qui a couté la vie à deux pilotes argentins et huit français dont les trois sportifs Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine, lors du tournage de l’émission "Dropped" en Argentine, les circonstances de ce drame commencent à s’éclaircir. En effet, le rapport d'enquête du JIAAC, l'équivalent argentin du Bureau d'Enquêtes et d'Analyses de l'aviation civile français, sur le drame de Dropped doit être rendu public ce jeudi comme l’a annoncé "BFM TV". Et selon les premiers éléments, il y a eu de graves manquements à la sécurité. Les hélicoptères utilisés tout au long de l’émission n’auraient pas été préparés pour ce type de tournage. De plus, le briefing avant le vol aurait été fait de façon trop légère. Les familles des victimes ont été reçues mercredi au siège du BEA pour obtenir une copie de ce rapport.

"Le rapport de la gendarmerie sera encore plus sévère"

Et le premier à réagir à ce rapport est le frère de Florence Arthaud qui avait déjà accusé la société de production "ALP", quelques semaines après ce dramatique crash. "J'ai vu les images et il est clair que l'on a complètement zappé les règles de sécurité sur le tournage de l'émission. On fait décoller de façon simultanée les hélicoptères en les mettant trop près l'un de l'autre pour faire de belles images qui allaient être spectaculaires lors du montage. Ce sont des pilotes qui ont 10.000 heures de vol, qui sont chevronnés mais qui commettent cette imprudence. Si un briefing de sécurité avait eu lieu, il n'y aurait pas eu d'accident. A l'heure actuelle il n'est pas question de faire un procès car nous sommes dans notre période de deuil."

Et aujourd’hui, Hubert Arhtaud a confié à nos confrères de "Closer" être satisfait. Il a également révélé que la société ALP et ses dirigeants ont du soucis à se faire. "Une première victoire. Ce rapport confirme ce que j'ai toujours dit. Tant que ce n'était pas officiel, on pouvait toujours me contester, mais là ce n'est plus le cas. Maintenant on attend celui de la gendarmerie. Je ne sais pas quand les conclusions des gendarmes seront rendu publiques, mais d'après les échos que j'en ai eu, elles seront beaucoup plus sévères car elles s'attacheront à déterminer les responsabilités."

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 04 déc Paris Hilton @ParisHilton

    #Mood ✨🦄✨ https://t.co/9iB223FONu

    Détails
  • 04 déc Bruno Mars @BrunoMars

    Saturday https://t.co/2W5vQSTKGZ

    Détails
  • 04 déc Kev Adams @kevadamsss

    RT @uniFrance: + grosse sortie pour un film en FR en #Chine, @AladinLeFilm cumule 2,3 M€ de recettes en 10j (= 600.000 entrées) @PatheIntsa…

    Détails