• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Dropped : Le combat des familles des victimes continue deux ans après le drame

Partager Google+
   / 6  
1

Le crash des deux hélicoptères, de l'émission de TF1 Dropped, a coûté la vie à dix personnes dont huit français.

2

Les sporitfs Camille Muffat, Alexis Vastine et Florence Arthaud font partie des victimes.

3

Louis Bodin avait été choisi par TF1 pour présenter le jeu.

4

Philippe Candeloro faisait lui aussi partie du casting de Dropped.

5

Alain Bernard, également candidat, s'est dit "dévasté" après le drame.

6

Tous les candidats réunis dans l'avion avant le départ pour l'Argentine.

  • A-
  • A+

Deux ans après le drame du crash des hélicoptères de "Dropped", les familles des victimes réclament justice. Nos confrères de BFM Business font le point sur les démarches compliquées de la procédure et les sommes demandées. Non Stop People vous en dit plus.

Le combat n’est toujours pas terminé pour les familles des victimes de "Dropped". Le 9 mars 2015, deux hélicoptères se percutaient en plein vol causant la mort de 10 personnes. La navigatrice Florence Arthaud, le boxeur Alexis Vastine et la nageuse Camille Muffat sont les trois personnalités publiques qui ont perdu la vie, tandis que les deux pilotes et cinq techniciens ont connu un même sort. Deux ans après, la douleur est toujours aussi intense et Philippe Candeloro, l’un des survivants est toujours traumatisé. Nelson Montfort le constate, "il a beaucoup changé", expliquait-il à nos confrères du "Figaro". Les familles des victimes veulent obtenir justice et elles réclament des dommages à la société de production Adventure Lines Productions (ALP), mais la procédure n’est pas aussi simple. Non Stop People vous en dit plus.

Les familles réclament 8 millions d’euros

Les familles des victimes réclament 8 millions d’euros de dommages. Pour recevoir cet argent, il faut d’abord confirmer qu’ALP est bien responsable dans cet accident ; pour le moment, le président de cette société de production se défend. Comme une mauvaise nouvelle n’arrive pas seule, la somme du dédommagement dépend du statut de la victime et du type de contrat signé avec la production, comme nous l’expliquent nos confrères de BFM Business. Les démarches se compliquent, car chaque famille a son propre avocat et les dossiers ne sont pas pris en charge par les mêmes juges. Les proches des sportifs doivent ainsi s’adresser au tribunal de grande instance de Paris, tandis que pour les personnes qui étaient sous contrat avec ALP, il faut se diriger vers le tribunal des affaires de sécurité sociale. Quelle que soit la démarche, ALP a déjà prévu de s’adresser à son assurance de l’époque AXA pour indemniser les familles. Affaire à suivre.

Par Emilie Flores

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 oct Non Stop People @NonStopPeople
    David Beckham : Bisou sur les lèvres de sa fille, nouvelle polémique sur la Toile https://t.co/zO6LcYU181 https://t.co/D8i5OwLOPy
    Détails
  • 21 oct Non Stop People @NonStopPeople
    LFAUIT : cette blague de Sugar Sammy sur la covid-19 qui ne passe pas https://t.co/ZKy0meEfgy https://t.co/S9yWYMz4IM
    Détails
  • 21 oct Non Stop People @NonStopPeople
    Iris Mittenaere, Laurence Boccolini... Pensez-vous que TF1 sous-exploite ses animatrices ?
    Détails