• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Elise Lucet en larmes après s'être fait refuser une augmentation de salaire

Elise Lucet en larmes après s'être fait refuser une augmentation de salaire
  • A-
  • A+
Partager Google+

Invitée dans le nouveau podcast de "Télé Loisirs", "Femmes de télé", Elise Lucet est revenue sur un souvenir pénible dans le bureau d'un DRH. La journaliste, qui tentait de négocier une augmentation de salaire, n'a pas été bien accueillie. Non Stop People vous donne plus de précisions.

La carrière journalistique d'Elise Lucet a débuté en 1983. Cinq ans plus tard, elle intègre la rédaction nationale de France 3, anciennement appelé FR3. Depuis, Elise Lucet n'a jamais quitté France Télévisions. Et pourtant, elle n'a pas que des bons souvenirs. Invitée dans le nouveau podcast de "Télé Loisirs", "Femmes de télé", Elise Lucet est revenue sur un souvenir pénible dans le bureau d'un DRH. "J'ai encore un souvenir cuisant d'un rendez-vous dans le bureau d'un DRH et qui m'a dit tu as trois défauts. Je devais avoir 34 ans, je présentais le journal depuis près de 10 ans, j'étais une des figures de l'antenne très importante pour France 3 à l'époque", commence-t-elle avant de poursuivre : "J'étais vraiment mal payée par rapport au boulot que je faisais et il m'a dit 'tu as trois défauts : tu es une femme, tu es jeune et tu n'as jamais été virée". Face à ces propos chocs, Elise Lucet s'est empressée de réagir : "Je lui ai dit 'pardon ? Est-ce que tu te rends compte de ce que tu es en train de me dire ?'."

"J'ai fondu en larmes"

Sous le choc, la présentatrice de "Cash Investigation" n'a su contenir ses larmes. "Je me souviens que j'ai fondu en larmes dans son bureau en me demandant comment il pouvait me dire ça ! Comme si n'avoir jamais été virée était un défaut et non pas une qualité. En gros, si on ne m'a pas virée c'est parce que je fais bien le job, enfin, j'essaie. Deuxièmement, je lui ai dit 'je suis une femme, donc c'est du sexisme et t'es en train de me dire que c'est normal que les femmes soient moins bien payées que les hommes et enfin, 'jeune, ça finira par s'arranger mais ça va prendre un peu de temps !'. C'est effarant !".

Par Matilde A.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
Les plus lus
Top people

The best of vidéo people