• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Enora Malagré : Comment son endométriose lui a fait rater le Festival de Cannes

Enora Malagré : Comment son endométriose lui a fait rater le Festival de Cannes
  • A-
  • A+
Partager Google+

Pour le Huffington Post, Enora Malgré a expliqué ce mardi 8 octobre comment son endométriose lui a gâché son passage au Festival de Cannes. Non Stop People vous en dit plus.

Enora Malagré est actuellement en pleine promotion pour son livre "Un cri du ventre", sorti ce 8 octobre. Dans ce dernier, l'ancienne chroniqueuse de "TPMP" évoque l'endométriose, cette maladie qui la fait souffrir depuis plus de 10 ans. Pour le Huffington Post, la jolie blonde de 39 ans a expliqué en vidéo comment cette maladie l'affecte au quotidien et notamment comment elle a été obligée de gérer ses douleurs lors d'un événement important. "J'avais le droit de partir à Cannes pendant 24 heures pour monter les marches (…) pour un film. J'avais été invitée", raconte Enora Malagré en précisant qu'elle a eu la chance de se faire prêter une robe, une paire de chaussures et des bijoux. "La totale vraiment. La journée qui était censée être un conte de fées", souligne-t-elle avec émotion. Malheureusement pour elle, tout ne s'est pas déroulé comme convenu. "Je me suis levée le matin, tout de suite j'ai senti que ça n'allait pas. Je perdais déjà un peu de sang et je commençais à avoir les douleurs que j'ai lorsque j'ai une crise d'endométriose. Ça me prend les reins, je sue énormément, je manque beaucoup beaucoup d'air", explique Enora Malagré, qui a dû prendre l'avion malgré son état.

"Il y a moi et ma douleur"

Essayant d'être le plus claire possible, la jeune femme compare les douleurs qu'elle a ressenties à de violentes contractions qui la paralysent, et à des "aiguilles" ou plutôt des "énormes couteaux de boucher" qui la transpercent. Prise de douleurs dans tout le corps, le bas du ventre, mais également dans les jambes, Enora Malagré parvient à se rendre à l'hôtel pour prendre une douche et pour ensuite aller déjeuner. "Pour commencer à anesthésier la douleur, qui est vraiment de plus en plus insupportable et qui se fait entendre dans tout mon corps (…) et qui commence aussi à résonner dans ma tête, comme si vous aviez la tête dans un étau, je commence à boire", poursuit celle qui a donc descendu "quasiment une bouteille de rosé toute seule" pour oublier la douleur. "Au milieu de toute cette cacophonie cannoise, il y a moi et ma douleur, un peu isolée, un peu sonnée, un peu défoncée par les cachets que je viens d’ingérer et par les litres de rosé que je viens de me balancer", poursuit Enora Malagré, qui est ensuite retournée à l'hôtel. Elle décide alors de faire une petite sieste à côté de sa robe de soirée qui l'attendait sur le lit, pour ne se réveiller qu'à 2 heures du matin, ratant donc l'événement. "À cause de mon endométriose, à cause des médicaments que je me suis collé et à cause de l'alcool, j'ai loupé ma montée des marches", regrette-t-elle, en perdant tout à coup son célèbre sourire.

Par Nina Siahpoush-Royoux

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 19 oct Kev Adams @kevadamsss
    ⏪AMIENS⏩ 🔥🔥🔥🙏🙏🙏 https://t.co/iZ0urz79oq
    Détails
  • 19 oct Kev Adams @kevadamsss
    RT @ZenithAmiens: @kevadamsss met le feu au @ZenithAmiens !!! https://t.co/DTckqP9MMi
    Détails
  • 19 oct Kev Adams @kevadamsss
    Merci à vous ❤️ https://t.co/944a7GGCiS
    Détails