• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Enora Malagré en couple, ses touchantes confidences sur son compagnon

Enora Malagré en couple, ses touchantes confidences sur son compagnon
  • A-
  • A+
Partager Google+

Assez discrète en ce qui concerne sa vie privée, Enora Malagré a accepté de se confier sur son nouveau compagnon. Lors d’un long entretien avec nos confrères de Elle, l'ancienne chroniqueuse de TPMP a fait de touchantes confidences sur son couple, et également sur l’endométriose. Non Stop People vous en dit plus.

Enora Malagré n’est plus un cœur à prendre. Depuis plusieurs semaines, l’ancienne chroniqueuse de Cyril Hanouna file le parfait amour avec un certain Hugo. Nos confrères de Public ont même révélé cet été que l’homme est un ancien graffeur de 30 ans, aujourd’hui pigiste pour Beaux-Arts magazine et également commissaire d’exposition au palais de Tokyo. Très discrète sur cette nouvelle histoire d’amour, Enora Malagré a accepté d’en dire plus lors d’un entretien avec le magazine Elle. Atteinte d’endométriose depuis une dizaine d’années, la jolie blonde a révélé qu’elle a été contrainte d’évoquer sa maladie à son compagnon dès leur rencontre : "J'ai de la chance car ma vie sexuelle n'est pas touchée par l'endométriose, mais beaucoup de femmes malades ont mal lorsqu'elles ont des rapports sexuels. Au-delà de ça, c'est parfois pénible lors des premières rencontres. Je me souviens de ce dîner où j'ai rencontré mon compagnon, curateur au Palais de Tokyo. La crise est venue d'un coup. Je lui en ai parlé et tout de suite, je lui ai donné accès à une intimité - et pas la meilleure part de la mienne".

"Un homme doux et attentif"

Heureusement pour Enora Malagré, son compagnon a très bien réagi : "L'endométriose fait partie de ma vie et donc aussi de la sienne. J'ai d'ailleurs la chance d'être tombée sur un homme doux, solide et attentif qui m'accompagne. Mais ce n'est pas simple de vivre cette maladie en couple". Si aujourd’hui Enora Malagré est heureuse, l’ancienne chroniqueuse de TPMP a avoué que l’endométriose l’a poussée à boire beaucoup d’alcool : "La maladie m'a amenée à prendre des médicaments qui m'ont fait gonfler, puis dégonfler. Et j'ai surtout arrosé ça d'une grande quantité d'alcool. Ça plus le fait de m'être vue à l'antenne... Aujourd'hui, les exercices que je fais avec mon psy qui me suit depuis sept ans consistent à identifier à nouveau certaines parties de mon corps".

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 20 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Gad Elmaleh moqué sur Twitter après la mort de l'inventeur du copier/coller https://t.co/sMoTfvrEWw https://t.co/DybgvVPO20
    Détails
  • 20 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Piotr Pavlenski : la vidéo de son arrestation dévoilée https://t.co/c3d63poISE https://t.co/GU1eQZp1EP
    Détails
  • 20 fév Non Stop People @NonStopPeople
    RT @morandini_live: À 10h35 en direct dans #MorandiniLive 👥Vie privée : @CCastaner a-t-il dérapé ? Débat ! 🐮@L214 : nouvelle enquête sur u…
    Détails