• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Eric Abidal revient de loin

Eric Abidal revient de loin
  • A-
  • A+
Partager Google+

Après un double cancer du foie, Eric Abidal a fait son retour sur les terrains de football avec le FC Barcelone. Le défenseur de l’équipe de France s’est confié pour la première fois dans l’émission « Sept à Huit », sur TF1.

Eric Abidal est de retour avec le FC Barcelone. L’international tricolore a vécu des mois difficile, à cause d’une tumeur au foie. Dimanche, il a accordé un entretien à l’équipe de « Sept à Huit », sur TF1. « C’est un honneur de se sentir aimé par tant de personnes », a-t-il déclaré lorsqu’on lui rappelait qu’à chaque match, le nom du n°22 du Barça était scandé par les supporters catalans. C’est un de ses cousins qui a permis la deuxième greffe : « Sans lui, je ne serais pas là aujourd'hui. La vie a fait qu'il était compatible pour le don d'organes. On est lié à vie. Il a pris des risques, car la greffe est plus compliquée pour le donneur que pour celui qui reçoit. Au départ je ne voulais pas. »

Eric Abidal a eu plus de mal à accepter le premier verdict que la rechute. « La première fois a été plus difficile à accepter, c'est arrivé du jour au lendemain, on ne connaît pas la maladie, et le cancer est un mot super fort », confie-t-il. Lors de la rechute, le Barcelonais a eu des complications, et il a notamment perdu 19 kilos. « Mais je n'ai jamais perdu espoir, je crois énormément en Dieu. Dieu décide, et quand tu as un mental de battant, ça joue. J'ai souffert bien sûr. Je me souviens d’un dimanche où je n'en pouvais plus. J'avais demandé au docteur de me mettre dans le coma pour ne pas souffrir comme je souffrais. »

Le défenseur tricolore a également insisté sur le rôle de sa femme : « elle a joué le rôle de n°10 pendant ma maladie, elle continue à l'être. » Il a aussi admis avoir changé : « Avant, je m'énervais parce que la boulangerie était fermée et que je ne pouvais pas acheter de pain. Maintenant, ce n'est pas grave. J'étais très matériel avant ma maladie. Quand la maladie m'a frappé, j'ai vendu mes deux voitures de luxe, une Aston Martin et une Porsche Panamera, au profit d'associations. A l’hôpital, un père voulait que je vois son fils malade. Je lui ai donné la Rolex à mon nom, il la porte tous les jours, il est super heureux, je crois que ça lui a servi pour aller vers le chemin de la guérison. » Désormais, Eric Abidal veut finir sa carrière de footballeur en beauté, avant de pouvoir profiter pleinement de sa famille, pour « voir grandir (ses) enfants ».

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 16 déc Non Stop People @NonStopPeople
    @MFrance2018 - Miss Corse @EvaColasMissOff (21 ans) est candidate à l'élection de #MissFrance2018 >> Découvrez son… https://t.co/xRcE6ylgOR
    Détails
  • 16 déc Non Stop People @NonStopPeople
    @MFrance2018 - Miss Lorraine @CloeCirelliOff (21 ans) est candidate à l'élection de #MissFrance2018 >> Découvrez so… https://t.co/rFiJl8gXPY
    Détails
  • 16 déc Non Stop People @NonStopPeople
    @MFrance2018 - Miss Bretagne @caroline_lemee (24 ans) est candidate à l'élection de #MissFrance2018 >> Découvrez so… https://t.co/74xyGhurLO
    Détails