TV

Eric Zemmour : enquête ouverte pour apologie du terrorisme

   / 5  
Eric Zemmour, journaliste controversé
1
Eric Zemmour, journaliste controversé
Eric Zemmour (d) aux côtés d'Eric Naulleau (g), son partenaire sur France 2, puis sur Paris Premiere
2
Eric Zemmour (d) aux côtés d'Eric Naulleau (g), son partenaire sur France 2, puis sur Paris Premiere
Eric Zemmour, auteur du livre
3
Eric Zemmour, auteur du livre "Le Suicide Français"
Eric Zemmour a séduit de nombreux français avec son livre, malgré la polémique
4
Eric Zemmour a séduit de nombreux français avec son livre, malgré la polémique
Eric Zemmour aux côtés du Maire de Beziers, Robert Menard
5
Eric Zemmour aux côtés du Maire de Beziers, Robert Menard
  • A-
  • A+

Après ses propos tenus dans le magazine le Causeur dans laquelle il dit comprendre et respecter "des gens prêts à mourir pour ce en quoi ils croient", Eric Zemmour est sous le coup d'une enquête ouverte par le Parquet de Paris pour "apologie du terrorisme". Non Stop People vous en dit plus.

Cette fois, c’est le dérapage de trop. Eric Zemmour est visé par une enquête pour apologie du terrorisme suite à des propos tenus dans le mensuel Causeur, ce jeudi 6 octobre. Le parquet de Paris a ouvert une enquête après que le polémiste réactionnaire ait confié comprendre et respecter les auteurs des attentats, "des gens prêts à mourir pour ce en quoi ils croient". Il trouve également "quelque chose de respectable" dans le fait que "des gens agissent parce qu'ils pensent que leurs morts le leur demandent".

Des propos "intolérables"

Des familles de victimes des attentats du 13 novembre ainsi que l’association SOS Racisme ont alors saisi le parquet de Paris. Contacté par France Info, l'avocat de la Fédération nationale des victimes d'attentats et d'accidents collectifs (Fenvac) estime que "ses propos dépassent la décence, ne respectent pas le deuil des familles et font l'apologie du terrorisme". De son côté, SOS Racisme déclare dans un communiqué que Eric Zemmour a franchi la dernière limite. Ses mots sont "intolérables en ce qu'ils justifient l'injustifiable et blessent les victimes du terrorisme et leurs proches".

Dans l’interview mise en cause, Eric Zemmour refuse d’appeler les terroristes de Daesh des "esprits faibles". Le chroniqueur de RTL et auteur d'Un quinquenat pour rien assume ses propos estimant que "l'Histoire, c'est ainsi. Des innocents meurent parce qu'ils sont dans le mauvais camp ou au mauvais endroit au mauvais moment". L'apologie du terrorisme est passible de 5 ans de prison et de 75.000 euros d'amende.

Par Sabine Bouchoul

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 09 déc Britney Spears @britneyspears

    Congrats to my friend @iamstevent who was awarded the @UN's 2016 Humanitarian Award! So proud of his incredible work with @JaniesFund!! 💛

    Détails
  • 09 déc xoxo, Joanne @ladygaga

    A look into my life, a new article and fashion spread in @VanityFairItalia love ❤️ you guys #Joanne #LadyGaga https://t.co/c8YiTAY4nG

    Détails
  • 09 déc Bruno Mars @BrunoMars

    RT @brunosnews: Bruno Mars is set to perform '24K Magic' on 'The Voice' finale on on Tuesday, Dec. 13 at 9 p.m. ET/PT! https://t.co/X7du37K…

    Détails