• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Eric Zemmour menacé en pleine rue : l’auteur des faits condamné

Eric Zemmour menacé en pleine rue : l’auteur des faits condamné
  • A-
  • A+
Partager Google+

Plusieurs mois après avoir menacé et insulté Eric Zemmour en pleine rue, l’auteur des faits s’est finalement expliqué devant le tribunal. L’homme a écopé de trois mois de prison avec sursis. Non Stop people vous en dit plus.

L’affaire remonte au 30 avril dernier. A l’époque, Mehdi K avait dévoilé sur la Toile une vidéo de lui suivant Eric Zemmour dans la rue, tout en lui lançant des insultes et en le menaçant. Avouant par la suite lui avoir craché dessus, l’homme était finalement revenu sur ses propos : "En le voyant, je me suis laissé emporter. Je n’avais ni l’intention, ni l’envie de l’agresser physiquement (…). Je ne lui ai pas craché dessus. On peut voir dans une vidéo publiée par la suite me vanter de lui avoir craché dessus, mais c’est complètement faux". Deux jours après la diffusion de la vidéo, le parquet de Paris avait annoncé l’ouverture d’une enquête pour "violences" et "menaces" menée par la brigade de répression de la délinquance contre la personne. De son côté, Eric Zemmour était sorti du silence le 4 mai dernier sur CNews pour expliquer le geste de son agresseur : "Je pense que ces islamo-racailles, c’est comme ça que (son agresseur) les appelle, sont le bras armé d’une guerre de civilisation sur notre sol, d’un djihad permanent qui pourchasse les infidèles. Ca arrive tout le temps, tous les jours depuis des décennies, à des millions de Français qui sont agressés, insultés, menacés, volés, violés pour certaines jeunes femmes, et même parfois tués par ces islamo-racailles".

"Je n’ai pas montré le bon exemple"

Finalement ce mercredi 9 septembre, l’auteur des vidéos s’est expliqué devant le tribunal. L’homme de 28 ans, qui travaille dans une association d’aide aux enfants en difficulté, est revenu sur les faits : "Je n’avais ni l’intention de nuire à son intégrité physique ni lui faire peur. Je ne pense pas lui avoir fait peur.  Je n’avais pas envisagé que la vidéo soit autant relayée. (...) Je ne cache pas m’être fait remonter les bretelles par toute la direction de l’association. Je n’ai pas montré le bon exemple". Jugé pour "menace réitérée de crime", l’homme a finalement été condamné à trois mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris, et a interdiction d’entrer en contact avec Eric Zemmour. Il devra également suivre un stage de citoyenneté pour "apprendre à réfléchir un peu sur ce qu’est la loi".

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 sep Paris Hilton @ParisHilton
    RT @YouTube: Time for the This Week in Trending roll call! 📝 🔹@MrBeastYT 👾 🔹@ParisHilton 💋 🔹@ptxofficial 🎶 🔹@firstwefeast & @anthonyfjoshua…
    Détails
  • 21 sep Paris Hilton @ParisHilton
    Listen to the last hour of my Weekend Takeover for @SIRIUSXM in honor of my new documentary, This Is Paris on… https://t.co/adFmFnrJFz
    Détails
  • 21 sep KATY PERRY @katyperry
    date night @orlandobloom? 😍😱 @thesocialdilemma @ Smile, You're on Camera https://t.co/Dr2hw4EkuE
    Détails