• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Faustine Bollaert : son mari Maxime Chattam dévoile une anecdote macabre

Faustine Bollaert : son mari Maxime Chattam dévoile une anecdote macabre
  • A-
  • A+
Partager Google+

Faustine Bollaert est mariée depuis huit ans à Maxime Chattam, connu pour ses nombreux romans à succès. Le romancier est très attiré par l'univers du crime et a révélé une anecdote plutôt macabre au micro d'Europe 1, dimanche 13 décembre. Non Stop People vous en dit plus.

Faustine Bollaert ne doit pas s'ennuyer une seconde. Mariée depuis huit ans avec le célèbre écrivain français, Maxime Chattam, l'animatrice n'est pas au bout de ses peines. Son mari déborde d'imagination et a parfois des idées morbides. Spécialisé dans les romans policiers, il imagine toujours le crime parfait. Pour cela, il est obligé de faire de nombreuses recherches pour que son art fictif se rapproche le plus possible de la réalité. Maxime Chattam fait donc souvent appel à des professionnels pour l'aiguiller dans ses récits. À l'occasion de la sortie de son dernier roman, intitulé "L’illusion", le mari de Faustine Bollaert a fait quelques confidences au micro de Europe 1, dimanche 13 décembre, et il est revenu sur une anecdote particulièrement macabre... 

"j'ai soumis une question très technique à l'IRCGN"

L'écrivain, âgé de 44 ans, s'est remémoré le jour où il a fait appel à l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale, pour l'un de ses romans. Il avait une question qui lui brûlait les lèvres. Maxime Chattam a expliqué : "Un jour, j'ai soumis une question très technique à l'IRCGN, la police scientifique de la gendarmerie, qui portait sur les détails d’autopsie". Le romancier cherchait à savoir s'il était possible d'effectuer "certains prélèvements dans un type très particulier de victimes et en cas de mutilation du corps". Il a poursuivi : "J'avais proposé qu'on puisse tenter de faire ça dans un de mes livres, pour voir si ça fonctionnerait si le tueur en série brûlait une partie du cadavre. Ils ont trouvé la question assez intéressante". Finalement, grâce à l'imagination débordante de Maxime Chattam, l'IRCGN s'est penchée sur un tout nouveau protocole, comme il l'a expliqué : "afin que des médecins légistes puissent éventuellement creuser de ce côté pour récupérer de l'ADN". Cette question a peut-être permis de résoudre quelques crimes...

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 03 mar Non Stop People @NonStopPeople
    Laurent Ruquier en couple : Touchantes confidences sur son compagnon https://t.co/UMsJwzpN9e https://t.co/R2RkDfjTDA
    Détails
  • 03 mar Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    RT @TPMP: Vous les adorez mais ils ne se sont jamais retrouvés ensemble sur le plateau de #TPMP ! Ce soir, Fabrice @DIVIZIO1 et @Dr_moji v…
    Détails
  • 03 mar Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    RT @TPMP: Hier, vous avez vécu une séquence de ouf avec l'énorme clash entre Sylvie Ortega et Eryl Prayer ! Ce soir, nous allons revenir m…
    Détails