• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Fauve Hautot : "Je veux qu’on parle de ma danse et pas de mes histoires de c*l"

Fauve Hautot : "Je veux qu’on parle de ma danse et pas de mes histoires de c*l"
NSP
  • A-
  • A+
Partager Google+

La chorégraphe et danseuse vedette de l’émission Danse Avec Les Stars répond présente à l’émission hebdomadaire de TF1 depuis maintenant 5 ans. A 28 ans, la jeune femme danse avec autant d’enthousiasme que de professionnalisme tout en veillant sans grande peine à protéger sa vie privée malgré sa notoriété grandissante.

Née à  Dieppe, la jeune femme connue pour ses pas de danse affolants sur TF1 et son sourire ravageur  a toujours eu pour vocation de faire rêver les gens. Pourtant, se retrouver sous les feux des projecteurs ne faisait pas forcément partie de ses plans, et même si la médiatisation la pousse à donner le meilleur d’elle-même, elle avoue qu’elle s’en passerait bien.

Tu danses depuis plus de 20 ans, est-ce que tu as toujours été orientée vers la danse latine ?

Mes parents faisaient de la danse à deux, et comme j’ai un grand frère et une petite sœur, quand ils allaient danser, je dansais avec mon frangin. J’ai commencé comme ça jusqu’à mes 18ans. Je faisais de la compétition, ce qu’on peut voir sur Paris Première. C’était très chouette pour progresser. Après j’en ai eu marre, c’est là où j’ai fait le Dancing Show et que j’ai rencontré Rick Odums qui m’a offert trois années de formation à Paris Centre où j’ai découvert le classique, le jazz, le contemporain…

La danse, c’est donc quelque chose d’énorme dans la famille ?

Mon frère est sorti de tout ça, mais ma sœur donne des cours dans des associations pour les enfants avec ma mère. Elles sont amateurs/pro mais oui, mon père aussi danse. On aime faire la fête, et avant tout on aime la danse !

Ton prochain gros projet c’est la tournée d’été de Danse avec les stars

Là c’est un vrai show de danse, on sera cinq de Danse Avec les Stars. Ça n’a rien à voir avec l’émission. Ici, c’est un show de potes, tu te donnes à 300% . Danse avec les stars, c’est une émission vraiment géniale, c’est un peu de la psycho même. Parce que t’as quelqu’un qui arrive tout penaud en disant "Ah je ne sais pas danser! Je ne sais pas danser!!". Le mec va quand même se retrouver devant 6 millions de gens faut y aller quoi…Là tu crées vraiment tes chorées, t’es dans le stress, avec une adrénaline de dingue. L’émission est chan-mé parce que les créations sont à chaque fois différentes et ça c’est mon travail à moi. Je veux toujours faire mieux que la saison précédente.

Et admettons qu’après la 5è saison de DALS, on te propose de participer, tu rempilerais sans hésiter ?

Oui je pense. Bon après,  à 30 ans, je pense qu’il est temps de passer à autre chose. Au niveau du téléspectateur, au niveau de l’émission, il faut qu’il y ait des nouvelles têtes, de la fraicheur, et puis il ne faut pas être égoïste, il faut laisser la place.

Est-ce qu’être reconnue par le public représente une consécration pour toi ?

A la base, je n’avais pas prévu de faire de la télé, et surtout pas que ça prenne une ampleur comme ça. Clairement. Mais là où je suis très contente, c’est que je danse et que ça plaît aux téléspectateurs et c’était de ça dont je rêvais gamine. J’ai le souvenir d’avoir dit "quand je danserai, je voudrais que les gens soient bouche bée". Mais rien n’est acquis parce qu'il va falloir que je mette les bouchées doubles. La danse, c’est toujours t’améliorer.

La notoriété t’entraine-t-elle à donner plus de toi-même ?

Ah non, je le vois plus comme une satisfaction personnelle. J’ai toujours envie de danser, de créer des trucs tous, les jours…Je ne le fais pas pour être plus célèbre. Si je pouvais enlever ça, ça serait cool. La médiatisation, je fais avec... Au final, les gens sont très cool avec moi, je trouve ça sympa, mais je ne suis pas du tout extravagante dans la vie de tous les jours.

Qu’est-ce que la télé a changé en toi?

Moi, je n’ai pas changé, mais dans ma vie oui. Tu ne peux plus sortir un peu n’importe où, faire un peu la con…même le métro. Je protège ma vie privée : personne n’a besoin de savoir ce qui se passe dans ma vie même si je suis souvent avec mon copain, qu’on fait pas mal de trucs ensemble. Après, je suis danseuse, et je veux qu’on parle de ma danse et pas de mes histoires de c*l comme ça a pu sortir récemment.

Est-ce que c’est dur de se protéger de la sorte ?

Non parce que je suis bien dans mes baskets, et les gens sont très gentils avec moi. Si j’ai un truc à dire je le dis, je m’en fous. Je me protège pas plus que ça parce qu’au final, je suis bien avec ce que je suis. J’ai rien à cacher. 

Par Caroline André

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Hallyday enterré à Saint-Barth, sa veillée funèbre a eu lieu https://t.co/Krcbs0Q7C5 https://t.co/aZCqBupd5b
    Détails
  • 11 déc Kev Adams @kevadamsss
    RT @KevAdamsCrew: Replay de l’émission Mardi cinéma avec @kevadamsss ➡️ https://t.co/2Fnxl8SU82 #ToutLàHaut https://t.co/6l1t82BnqX
    Détails
  • 11 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Miss France 2018 : les membres du jury dévoilés par Maxime Guény sur Twitter https://t.co/wL8Skxwy7n https://t.co/025EcGUVe8
    Détails