• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Festival de Cannes 2016 : MHD : "J’aimerais bien jouer le mini Barack Obama au cinéma" (EXCLU VIDEO)

Festival de Cannes 2016 : MHD : "J’aimerais bien jouer le mini Barack Obama au cinéma" (EXCLU VIDEO)
  • A-
  • A+
Partager Google+

MHD a fait un passage express sur la Croisette à Cannes pour un show à la fameuse Villa Schweppes. L’occasion d’accorder quelques interviews dont une exclusive à Non Stop People pour revenir sur tout ce phénomène autour de l’Afrotrap. MHD se confie sur son succès, ses projets et surtout son envie de faire du cinéma.

NSP : On va tout reprendre depuis le début. Vous décidez de poser un texte de rap sur un morceau africain, simplement pour délirer. Mais qu’est-ce qui vous a donné envie de faire ça ?

MHD : On était dans une chambre d’hôtel avec des potes, juste avant d’aller faire une sortie jet-ski. On est un groupe d’amis qui aime danser, inventer des petites gestuelles. Et comme j’étais le seul « rappeur » dans la troupe, je me suis amusé à faire un freestyle à la fin du morceau. On trouvait que ça sonnait bien. J’ai repris entièrement la vidéo, pour en faire une qui dure 1 minute 30. Je l’ai postée sur les réseaux sociaux, et c’est de là que tout a commencé.

NSP : Avant de faire de l’AfroTrap, vous faisiez déjà de la musique ?

MHD : Oui mais j’avais tiré un trait dessus. Parce que je travaillais…

NSP : Mais vous ne pouviez pas allier les deux ?

MHD : Je faisais partie d’un collectif qui s’appelle 19ème réseau. C’est un groupe de rappeurs de mon quartier. On faisait de la musique mais sans trop en faire. On sortait des clips tous les 4 ou 5 mois. Dès qu’on en avait envie. On ne se donnait pas trop à fond parce qu’il n’y avait pas de showcase, pas de concert, pas de festival, rien. On faisait ça pour le plaisir, pour le fun.

NSP : A quel moment avez-vous décidé de vraiment faire un album ?

MHD : C’est à partir du premier clip. Dès que j’ai posté ma vidéo sur les réseaux sociaux j’ai vu qu’il y avait de la demande dans les commentaires. J’ai anticipé les choses. En rentrant à Paris je suis allé directement en studio. J’ai enregistré le morceau et le clip en deux jours. Et la même semaine j’ai posté sur Youtube et ça a commencé à prendre. Je me suis dit que c’était quelque chose de sérieux. Je pensais que c’était le bon moment. C’est une chance qui n’arrive qu’une fois et je voulais la saisir.

NSP : Le soir de la sortie de votre album, le 15 avril dernier, vous avez fait un concert. Ce n’était pas un peu risqué de le faire aussi rapidement ?

MHD : Pas vraiment risqué, mais pour moi c’était le bon moment de faire mon concert. Je n’avais jamais fait de concert auparavant, je n’avais jamais eu l’occasion. J’ai eu cette idée de faire le concert le jour de la sortie de l’album. Résultat, ça a très bien pris, la salle était complète.

NSP : L’album a été très bien accueilli, les ventes sont bonnes. Comment vivez-vous ce succès ?

MHD : Pour l’instant, je ne réalise pas. Je ne vois pas le changement. J’ai sorti un album et c’est tout. Le regard des gens est différent, pour eux c’est un conte de fée. Mais moi je ne réalise pas. Je n’ai pas encore pris le temps de me poser et de me dire ‘j’ai fait ci, j’ai fait ça’ et maintenant je suis là.

NSP : Vous attendiez-vous à avoir autant de demandes d’interviews ? On a notamment pu vous voir sur Canal+, sur Europe 1, sur D8. Pensiez-vous faire de la promotion sur des médias ‘hors rap’ ?

MHD : Pas du tout. Avant que ce soit les médias, les artistes qui ne font pas forcément du rap, viennent me voir et apprécient ce que je fais. C’est à ce moment que j’ai compris que c’était de la musique qui parle à tout le monde. Être sollicité par des médias comme Le Grand Journal, Le Petit Journal et même Cyril Hanouna, c’est sûr que ça fait plaisir.

"Être sollicité par Booba, ça fait plaisir"

NSP : Quels artistes ont demandé à vous rencontrer ?

MHD : J’ai fait beaucoup de rencontres. Zaho, Maitre Gims… J’en ai croisé tellement que parfois j’oublie. A la fin d’un concert, à la fin d’un showcase, parfois des artistes qui viennent voir mes shows. Il y a de tout.

NSP : Il y a beaucoup de personnes qui vous ont découvert grâce à OKLM, la plateforme de Booba. Il vous a également invité à faire sa première partie. Comment avez-vous vécu ce moment ?

MHD : Être sollicité par Booba, ça fait plaisir. Durant mon enfance je l’écoutais beaucoup, même au quartier. Et le fait qu’il m’appelle, ça m’a surpris, ça m’a fait extrêmement plaisir. Il m’a donné énormément de force. Je pense que ça a beaucoup joué sur la suite de ma carrière. Et le fait qu’il m’invite en première partie de son concert, ça m’a beaucoup aidé au niveau de la scène et du public. Ca m’a permis de découvrir un public plus âgé. Booba a une grosse fanbase. Le fait de faire ses premières parties et de voir que le public de Booba accroche à mes morceaux, ça fait extrêmement plaisir. J’ai été très bien accueilli. Il a été très sympa avec moi, on a échangé quelques mots et ça s’est très bien passé.

NSP : Êtes-vous toujours en contact avec lui ?

MHD : Je ne dirai pas en contact mais il suit mais de loin. Dès que je mets des informations sur mon album, il le publie. Il donne toujours de la force.

NSP : Vis clips sont très travaillés. Êtes-vous impliqué sur cet aspect également ?

MHD : Contrairement à ce que les gens pensent, je trouve que mes clips ne sont pas vraiment travaillés. Ils sont faits à la va vite. Les plans séquences, on les trouve le jour même du clip. Ce n’est pas un scénario écrit. Le jour du clip je leur explique ce que je vois mais ce n’est pas forcément très travaillé.

"Je ne pouvais pas refuser cette offre"

NSP : Aujourd’hui on est au Festival de Cannes. Pensiez-vous un jour venir ici, dans ce cadre ?

MHD : Non je ne pensais jamais atterrir à Cannes, surtout dans ce cadre-là. C’est un truc de fou.

NSP : Ca vous rend un peu rêveur, un peu ému…

MHD : Oui c’est sur que c’est un rêve. Tout le monde a envie de venir à Cannes, de voir le Festival. Moi maintenant je suis là et je suis extrêmement content. Ca s’est fait à la dernière minute, j’ai accepté directement. Je ne pouvais pas refuser cette offre. Je suis très ravi d’être ici.

NSP : Êtes-vous un passionné de cinéma ?

MHD : Je ne vais pas beaucoup au cinéma, je préfère regarder les films chez moi. J’aime beaucoup les biopics.

NSP : Aimeriez-vous faire du cinéma ?

MHD : Oui avec grand plaisir.

NSP : Dans quel genre de film aimeriez-vous tourner ?

MHD : Les Biopics, c’est vraiment ce que j’aime.

NSP : Si vous pouviez avoir le rôle principal, qui incarneriez-vous ?

MHD : Alors avec la tête que j’ai… Je ne sais pas moi. C’est un peu difficile. Mais j’aimerais bien faire le petit Barack Obama. Pourquoi pas. J’aime bien sa façon de faire.

"J'ai été surpris quand j'ai entendu Oslo"

NSP : Travaillez-vous sur votre prochain album ?

MHD : Oui je travaille sur le second album. Dès que le deuxième est fini, j’enchaine sur le troisième. Je suis une machine qu’il ne fallait pas déclencher !

NSP : J’ai vu plusieurs commentaires sur les réseaux sociaux qui disaient que vous auriez dû faire l’hymne de l’Euro 2016. Cela vous aurait intéressé ?

MHD : Ca va être trop tard mais ca aurait pu être une bonne idée. Après j’ai déjà fait « Champions League », je ne vais pas faire toutes les compétitions. Enfin bon maintenant c’est trop tard. Peut-être pour la prochaine coupe du monde, on ne sait pas.

NSP : Avez-vous assisté au dernier match de Zlatan Ibrahimovic ?

MHD : Oui j’étais au Parc des Princes. Comme je suis un grand passionné de football, je ne voulais pas rater ce moment-là. Voir un grand joueur qui fait son dernier match au Parc des Princes, ça fait toujours plaisir à voir en direct.

NSP : Allez-vous faire une tournée ?

MHD : Oui, je vais faire ma deuxième grosse date à Paris le 26 mai au Palais de Tokyo. Ensuite je ferai des concerts à l’étranger, Amsterdam, Berlin, Barcelone, Oslo… Et on va peut-être faire une tournée africaine. Ca marche bien mais j’ai été surpris quand j’ai entendu Oslo. Pour l’instant ça prend bien.

BONUS - NSP : Êtes-vous heureux de chanter à la Villa Schweppes ?

MHD : C’est une découverte, je ne connaissais pas trop le concept. J’ai fait mes recherches, j’ai vu des vidéos. C’est ce qui m’a donné envie de venir à Cannes. Les gens sont là pour se détendre. Du coup, « ça va Schweppesser » !

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 déc KATY PERRY @katyperry
    ready for mars @elonmusk https://t.co/g8VZC0fDGi
    Détails
  • 17 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @ParisHilton: Refresh your skin with elegant scents & benefits of Rose Water. 🌹#ParisHiltonUnicornMist is my ultimate beauty secret for…
    Détails
  • 17 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @ParisHilton: I feel so grateful and privileged to be receiving this prestigious award tomorrow evening. It's an honor to accept the "Bu…
    Détails